SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - 93@se-unsa.org

 
Annonces du 1er ministre pour la Seine Saint Denis : pour le SE Unsa93 ce n’est pas suffisant !
Article publié le mardi 5 novembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite au rapport parlementaire pointant la faillite de l’état en Seine Saint Denis, jeudi 31 octobre, le premier ministre a enfin pris conscience de la rupture d’égalitĂ© dans le 93.

Cet abandon du dĂ©partement par les pouvoirs publics, des annĂ©es de sous dotations et le sentiment d’« impuissance » est dĂ©noncĂ© depuis des annĂ©es par le SE UNSA 93.

 

Décrit par le premier ministre comme un département hors norme, les annonces de ce jeudi pour le 93 visent à pallier les carences à développer l’attractivité du département.

Parmi l’une des 23 mesures, une prime de 10 000€ pour les agents de l’État, de 1ère ligne, demeurant au moins 5 ans Ă  leur poste en Seine-Saint-Denis (mise en place en 2020), 20 millions d’euros pour le bâti scolaire du dĂ©partement ; 500 Ă©tudiants prĂ©recrutĂ©s chaque annĂ©e .

 

Le SE Unsa regrette des annonces minorées face aux difficultés rencontrées dans l’éducation.

Quid d’une prime pour des enseignants prĂ©sents sur le terrain depuis des annĂ©es ?

20 millions d’euros pour le bâti alors que le coĂ»t moyen pour la construction d’un bâtiment public est de 1500€ / m2 ? A cela s’ajoute ces Ă©coles sans TNI, matĂ©riel informatique...

500 Ă©tudiants prĂ© recrutĂ©s mais voudront ils tous travailler en Seine Saint Denis ?

Est-ce qu’un jeune a vocation Ă  ne rester qu’en Seine Saint Denis ?

 

Demeure le volet de la mobilitĂ© gĂ©ographique !

Rendre le dĂ©partement attractif est une nĂ©cessitĂ©, la prime de 10 000 euros peut y rĂ©pondre mais ne pas favoriser au bout de ces 5 ans, la mobilitĂ© gĂ©ographique est une erreur.

En effet , les Ă©tudiants sachant qu’on repart très difficilement du 93, continueront Ă  passer le concours dans les autres acadĂ©mies pour ne pas s’y retrouver prisonnier.

Rendre attractif, oui ! mais assigner Ă  rĂ©sidence, NON !

 

MĂŞme si le pied est enfin dans la porte, le SE Unsa ne la laissera pas se refermer.

Il s’agit là d’un début de solutions même si celles-ci demeurent encore insuffisante.

 

Nos revendications : en pj voici les revendications que le SE Unsa93 a proposĂ© lors de sa rencontre avec la sous-prĂ©fète en mai 2019.


   Propositions SE Unsa93&nb   
(419.3 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir