SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Compte rendu du CTSD du vendredi 1 février 2019
Article publié le lundi 4 février 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce vendredi 1 février 2019 a eu lieu le comité technique permettant les ouvertures et les fermetures de classes en fonction des besoins pour la rentrée 2019.

Dans un premier temps, l'administration nous a présenté son projet de barème pour le mouvement intra départemental 2019 afin que les membres du CTSD s’expriment par un vote.

Pour rappel, un groupe de travail mouvement intra départemental s'est tenu lundi 28 janvier à ce sujet. Cette année, le BO du 8 novembre 2018 sur la mobilité géographique des personnels spécifiait que les priorités légales prises en compte dans le mouvement interdépartemental (permutations) devaient également apparaître dans le barème du mouvement intra départemental.

Cependant nous avons reçu jeudi soir (la veille du CTSD !) des Ă©lĂ©ments de barème qui ne correspondent pas Ă  ce que nous avions commencĂ© Ă  discuter en rĂ©union le lundi 28 janvier. Cet envoi tardif ne nous a pas permis de nous exprimer sur la proposition de barème.

Le choix de l’Unsa s’est donc porté sur le refus de vote car le temps imparti était trop court et n’a pas permis de travailler sur le document afin de faire des propositions d’ajustements.

Dans les modifications de dernière minute, il y a une diffĂ©rence de calcul pour l’AGS qui ne nous convient pas et l’absence totale de point de bonification pour l’exercice en REP alors qu’il en existe une pour la REP+… LĂ  Ă©galement, l’Unsa Education s’y oppose et regrette fortement ce choix qui ne prend pas en compte la difficultĂ© d’exercer dans ces Ă©coles.

Dans un deuxième temps, nous sommes revenus sur les propositions de mesures de carte scolaire.

La Seine Saint Denis peut compter cette année sur une dotation de 282 postes pour les écoles (466 postes en 2018) soit 56% de la dotation académique alors que la hausse démographique se poursuit avec +1393 élèves attendus.

Au CTSD de vendredi 1 février 2019, toutes les organisations syndicales ont voté contre les mesures proposées par le DASEN.

Les choix du DASEN ne correspondent pas totalement aux priorités que nous souhaitions.

En effet, la priorité ministérielle «100% de réussite» continue de s’appliquer aux CE1 en REP. En réalité, devant une dotation insuffisante, le DASEN a décidé que dès lors que les locaux sont saturés, seul un «maître supplémentaire» était attribué à l’école pour les CE1...

Bien que le DASEN ait admis que les Ă©quipes disposeraient de la libertĂ© de s’organiser, l’Unsa Education constate que les moyens donnĂ©s aux Ă©coles ne sont pas assez suffisants dans de nombreuses situations pour rĂ©pondre Ă  la mise en place de la mesure ministĂ©rielle « 100% rĂ©ussite Â».

Pour l’Unsa Education, les Ă©coles REP deviennent le «parent pauvre» de l’Education prioritaire. En effet car Ă  cette dotation faible pour la mise en place de la mesure « 100% rĂ©ussite Â», viennent s’ajouter l’indemnitĂ© REP qui n’est pas rĂ©Ă©valuĂ©e (contrairement aux REP+) et la proposition de ne pas bonifier les REP dans le nouveau barème du mouvement intra dĂ©partemental.

Par ailleurs la mesure « 100% rĂ©ussite Â» ne doit pas se mettre en place au dĂ©triment ni des autres niveaux de classe ni des autres Ă©coles (maternelles et hors Ă©ducation prioritaire), ni des postes RASED qui ne connaissent, pour une 2ème annĂ©e consĂ©cutive, aucune crĂ©ation de postes !

De même pour le contingent de remplaçants qui n’augmente pas même si le DASEN nous a affirmé vouloir le réabonder avec les éventuels postes qui resteraient mais cela reste au conditionnel.

Enfin nous constatons à regret qu’aucune TPS ne sera ouverte pour la rentrée 2019, ce qui n’augure rien de bon pour l’avenir de ces dispositifs dans notre département.

L'Unsa Education s'inquiète du mutisme ministĂ©riel et acadĂ©mique sur la mise en Ĺ“uvre de la scolaritĂ© obligatoire dès 3 ans. Qu’en est-il de l’accueil matĂ©riel de ces enfants tant au niveau des classes que du mobilier voire mĂŞme des dortoirs ? Une fois de plus force est de constater que les efforts financiers vont ĂŞtre demandĂ©s aux municipalitĂ©s les plus pauvres, celles qui dĂ©jĂ  ont dĂ©pensĂ© Ă©normĂ©ment pour la mise en place des dispositifs 100 % rĂ©ussite et que par consĂ©quent cette rentrĂ©e en maternelle pourrait ĂŞtre chaotique.

L'Unsa Education déplore à nouveau l'éloignement entre les annonces gouvernementales et la réalité du terrain.

De midi à 13h30, 150 collègues se sont rassemblés sous les fenêtres de la DSDEN pour exiger que la situation de leur école soit prise en compte avec des moyens à la hauteur des besoins, particulièrement dans un département comme le nôtre !

En revanche, le DASEN a affirmé que «les repères historiques demeurent» pour les classes maternelles, élémentaires hors Education prioritaire et les classes du CE2 au CM2 en Education prioritaire.

En Education prioritaire, quand la répartition de l’administration entre le nombre de «classes» et le nombre de «moyens» ne correspond pas à la réalité de l’école, le conseil des maîtres peut décider de l’organisation pédagogique «à condition de respecter les priorités du dispositif ministériel». La structure d’école est donc à construire avec bon sens avec l’ensemble des collègues et elle reste à travailler en partenariat avec votre IEN. N’hésitez à nous contacter si besoin.

Enfin, le DASEN s’est engagé à conserver la décharge de direction dans le cas de fermetures de classes et d’ouvertures de «moyens». En effet, les décharges sont gelées jusqu’à la rentrée 2020.

De midi à 13h30, 150 collègues se sont rassemblés sous les fenêtres de la DSDEN pour exiger que la situation de leur école soit prise en compte avec des moyens à la hauteur des besoins, particulièrement dans un département comme le nôtre !

Suite au vote unanime contre les propositions du DASEN, un CTSD de repli aura lieu le 8 février 2019. Aucune décision ne sera validée avant cette date.
 

Vous pouvez nous contacter avant cette date pour nous transmettre les informations utiles :        93@se-unsa.org       01.48.02.19.31

 

Xavier LIOTE

Représentant Unsa Education 93

 

 


   DĂ©claration Unsa CTSD fĂ   
(111.2 ko)
 
 
 
 
ALC