SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
compte rendu CAPD du 7 juillet
Article publié le jeudi 7 juillet 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte rendu du SE UNSA de la CAPD du 7 juillet 2011

 

A l’ordre du jour : le mouvement complémentaire + questions diverses

 

Suite à notre déclaration, l’inspecteur d’académie nous a répondu.

 

Extrait de la déclaration du SE UNSA  : « Le retard du traitement du mouvement imposé en raison d’élections cantonales, de temps partiels supprimés, réétudiés, nuit aux collègues qui attendaient leur affectation afin de se présenter dans leur école et connaître leur niveau de classe.

Ils auraient pu anticiper et préparer leur rentrée. Malheureusement cela ne sera pas possible pour un certain nombre d’entre eux.

D’ailleurs de nombreuses situations de mouvement ne sont pas résolues à ce jour. Des changements auront lieu. Comment et quand les collègues seront ils informés ? »

 

Réponse de l’IA : En 2012, en raison des élections présidentielles et législatives, les opérations de carte scolaire se feront plus tôt dans l’année.

 

Les enseignants seront informés de leur nomination durant l’été.

Commentaire du SE UNSA : Nous vous invitons à vérifier sur I Prof votre affectation.

Les collègues en situation médicale sont en attente des décisions du médecin de prévention.

 

Les PES seront affectés en juillet et auront connaissance de leur affectation vers le 14 juillet, certains d’entre eux pourraient prendre connaissance de leur niveau de classe dans la mesure du possible.

Les PES seront nommés sur les ouvertures de classes.

Commentaire du SE UNSA : Aujourd’hui, 364 postes sont bloqués pour les PES. L’IA cherche encore une quarantaine de poste. Ce sont autant de postes en moins pour les titulaires ce qui lèse les petits barèmes et freine le mouvement.

 

Se pose la question des enseignants qui habitent loin de leur lieu de travail et qui demandent la révision de leur affectation : L’IA refuse de détricoter le mouvement, les services étudieront les situations mais à la marge.

 

Les postes de direction qui apparaissent maintenant vacants, seront proposés à des personnes sans poste inscrites sur la liste d’aptitude de direction.

 

Concernant les enseignants non volontaires ASH et nommés en CLIS, les services attendent qu’il y ait des volontaires pour éventuellement modifier les affectations. Pour l’instant, pas de volontaires connus.

 

Tout le long de l’été, des ajustements auront lieu en raison des demandes de temps partiels de droit qui apparaissent.

L’étude des recours des temps partiels a démontré une variété de situations allant de l’enseignant artiste au collègue qui subit ce temps partiel pour lui permettre de s’occuper de ses parents dépendants.

L’IA rappelle qu’être enseignant n’est pas un métier d’appoint. Pour l’élève en difficulté, avoir plusieurs maitres peut être une gêne à l’apprentissage.

Il constate que les demandes de détachement sont souvent une stratégie pour quitter le département.

Commentaire du SE UNSA : Le temps partiel est un droit que nous entendons faire respecter.

Extrait de la déclaration du SE UNSA  : Les étudiants en Master doivent à la fois mener à bien une recherche, préparer un concours et se professionnaliser.

Ce Master entraine une dispersion des énergies, un émiettement de la formation, une perte d’efficience, de sens et de cohérence.

Que deviendront les étudiants qui auront réussi le concours mais qui n’auraient pas validé le Master ? Et ceux qui auront validé le master et raté le concours ?

Rappelons que le SE Unsa et sa fédération UNSA éducation avaient voté contre cette réforme de la Masterisation.

 

Réponse de l’IA : Le master est professionnel et prépare bien au métier d’enseignant. Les étudiants qui auront réussi le concours sans valider le master, garderont le bénéfice du concours pour un an afin de terminer leur diplôme.

Pour les autres, ils devront repasser le concours.

Commentaire du SE UNSA : Ceux qui ont raté le concours viendront rejoindre la cohorte de vacataires. La situation est plus qu’inconfortable, directement pour de nombreux étudiants et indirectement pour les collègues qui vont être amenés à travailler avec eux (MF, enseignants titulaires en temps partiels etc.)

Avec l’Unsa Education, nous proposons un autre projet de masterisation. http://www.unsa-education.org/index.php

 

Extrait de la déclaration du SE UNSA  : « Les AVS co seraient remplacés par des CUI. Aucun groupe Handiscol n’a été convoqué cette année pour affiner la réflexion. Qu’en est il ? »

Réponse de l’IA : Les AVS co ne seront pas remplacés par des CUI, ils seront tous reconduits. Les EVS I seraient également renouvelés en fonction des droits qui leur restent et le recrutement reprendrait fin aout.

La réunion Handiscol aurait lieu fin septembre.

 

Extrait de la déclaration du SE UNSA  : « Concernant la grande difficulté scolaire, les maitres E seront ils toujours parmi les victimes de la politique du non remplacement des départs à la retraite ? »

Réponse de l’IA : pas de commentaire, il ne sait pas.

Commentaire du SE UNSA : Le ministre a annoncé qu’il n’y aurait pas de fermeture de classe en primaire. Par contre, il pourrait continuer à fermer des postes de collègues qui ne sont pas directement dans une classe comme les maitres E mais aussi les conseillers pédagogique etc.

 

Les questions diverses du SE UNSA

 

Question 1 : Lors de la CAPD des EXEAT, les situations des couples, des personnes demandant l’Outre mer devaient être revues. Qu’en est il ?

Réponse de l’IA : Il avisera selon les effectifs d’enseignants à la rentrée. Par contre, il regardera avec attention les situations de collègues en séparation et demandant les DOM TOM. Il rappelle que ce n’est pas parce qu’un collègue a obtenu son INEAT, qu’il donnera l’EXEAT.

 

Question 2 Les AED( assistants d’éducation) disparaitraient dans le premier degré. Pour quelles raisons ? Ces collègues qui souhaitent poursuivre dans le second degré, seront-ils repris ?

Réponse de l’IA : ce sont des raisons budgétaires qui motivent la disparition de ces postes. Ces personnes seront reprises en priorité dans le second degré.

Commentaire du SE UNSA : Nous avons demandé que les assistants d’éducation concernés soient tous contactés par les services de l’IA et nous les invitons à écrire à l’inspection académique pour faire connaître leur demande. Nous doutons de la capacité de l’IA à contacter les personnes.

 

Question 3 Les CUI qui souhaitent obtenir un contrat au 1er septembre, peuvent ils obtenir une lettre certifiant que leur contrat serait renouvelé au 1er septembre 2011 ?

Certaines d’entre elles sont en difficultés (paiement de loyer par exemple) et doivent pouvoir justifier d’une réembauche.

Réponse de l’IA : Ceux qui ont encore des droits seront reconduits pour le 1er septembre. M Lasalle accepte de renvoyer des courriers aux personnes concernées.

Commentaire du SE UNSA : Nous invitons les personnes avec CUI à contacter M Lassalle à l’IA pour demander cette lettre certifiant le renouvellement du contrat.

 

Question 3 Un dispositif de programme de lecture pour 3 circonscriptions (Clichy, La Courneuve, Montfermeil) est impulsé par l’IA. Pouvez nous donner quelques informations ? Est-il obligatoire pour les collègues concernés ? Qui finance ce projet ? Quel sera le rôle des élèves polytechniciens ? Comment s’articulera la formation sur l’année ?

Réponse de l’IA : ce programme n’est pas obligatoire mais fait appel à un volontariat consenti. Pour que cette étude aboutisse, il serait souhaitable que l’ensemble des enseignants y soit investi. L’achat du matériel est financé par le ministère et met l’accent sur les apprentissages en phonologie et compréhension en GS. Les collègues auront un temps de formation de 3 jours fin octobre, suivi de formation de circonscription pendant l’année scolaire. Des élèves polytechniciens participeront à cette étude en aidant dans les classes.

Commentaire du SE UNSA : Pour qu’une méthode pédagogique soit efficace, il faut que les collègues s’en imprègnent et la maitrisent. 3 jours de formation nous paraissent trop justes. Il nous paraît intéressant que les RASED et surtout les maitres E soient associés à ce projet pédagogique. Des éclaircissements devront être apporté quant aux interventions des étudiants polytechniciens.

 

Le SE Unsa est également intervenu pour des collègues dont la note n’avait pas été prise en compte pour les promotions et l’accès à la hors classe.

Les services vérifieront les situations et rétabliront les collègues dans leur droit.

 

Après une année "difficile" à différents niveaux, le temps des vacances est arrivé.



L’équipe départementale du SE-UNSA vous souhaite donc de profiter pleinement des jours à venir pour vous reposer et vous ressourcer auprès de ceux qui vous sont chers.

 

Merci à nos aînés qui ont voté en juin 1936 l’une des plus grandes avancées sociales issue des réformes du front populaire : les congés payés !

 

Bonnes vacances à tous !

 

Isabelle Guigon

Elue du personnel pour le SE Unsa

 

 
 
 
 
ALC