SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Compte-rendu CAPD 7 mars 2011
Article publié le lundi 7 mars 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Compte rendu du SE UNSA de la CAPD du 7 mars 2011
 

A l’ordre du jour :

 
Liste d’aptitude à la direction d’école
Départs en stage CAPA SH
 

Liste d’aptitude à la direction d’école

Seuls les collègues ayant obtenu un avis favorable de leur IEN et de la commission sont inscrits sur cette liste d’aptitude.

Les critères de la commission sont les suivants :

1 la motivation du candidat
2 les compétences de communication

3 Sa capacité à se projeter dans la fonction

4 Analyser et apprécier une situation complexe

Nous contacter pour connaître les résultats.

 

Départs en stage CAPA SH

 

L’IA rappelle que le 93 est un département qui a toujours fait des efforts de formation. Il laisserait partir en formation le même nombre de stagiaires qu’en 2010 soit 58 départs y compris les départs en formation des psychologues et les DDEAS. Mais la répartition dans les options n’est pas la même.

 
 
Départs en formation CAPA SH
Nbre de demandes
Postes implantés 2010/2011
Postes occupés à TD

Postes occupés par des Personnes en formation actuellement

Option A
0
4
8
5
3
Option B
0
1
6
4
0
Option C
2
13
23
15
3
Option D
14
24
228.5
122
47
Option E
 ?
35
272
142
38
Option F
6
15
126
83
16
Option G
14
29
133
101
22
 

Maitres A, B C  : 1 poste vacant pour l’option B dans la circonscription de Bobigny2 ASH.

A Aulnay, sur les 3 postes pour déficients visuels (20 élèves environ), l’IA envisagerait de fermer une classe et de créer un poste chargé d’une mission, une aide pour les élèves déficients visuels sur le département.

Commentaire du SE UNSA : En 2009, le SE UNSA et FO avaient combattu cette fermeture en raison de la gravité des pathologies et handicap des élèves. Nous avions eu gain de cause, la fermeture étant annulée. La prise en compte du handicap, même rare, doit être une priorité.

 

Maitres D

L’IA annonce seulement 14 départs en stage CAPS H.

Commentaire du SE UNSA : Le SE UNSA a protesté, ce nombre était bien supérieur les années précédentes alors que les besoins sont toujours aussi croissants avec les ouvertures régulières d’ULIS, soit 4 par an. Le SE UNSA exige des enseignants formés à aux handicaps cognitif et psychique. On ne s’improvise pas maitre D.

Tous les ans, le SE UNSA déplore l’affectation de jeunes collègues non volontaires en CLIS.

 

Maitres E

 

L’IA envisageait peu de départs en option E. Il donnera le nombre de départs définitifs lors de la CAPD du 22 mars. Il envisage toujours 40 suppressions de postes de maitre E.

 

Commentaire du SE UNSA : Le SE UNSA a vivement protesté rappelant que pour faire face aux difficultés scolaires des élèves, il faudrait davantage de départs dans cette option ; les années précédentes, 25 à 26 personnes partaient en formation. Nous demandons à ce que ce soit le même nombre cette année. A croire que cette faiblesse de départs préfigure tout simplement les futures suppressions de postes.

De plus les stagiaires CAPA SH maitres E ne sont pas remplacés et ne font pas supporter un coût en terme de poste.

 
La chasse aux maitres E : stratégie de l’IA

Phase 1 : Avant 2008, des postes ont été supprimés dans les circonscriptions au prétexte qu’ils n’étaient pas pourvus par des maitres spécialisés.

Phase 2 : En 2008, ces postes sont sédentarisés, transformés en classe banale.

Phase 3 : En 2010, on commence à réduire le nombre de départs en stage pour tuer le poussin dans l’œuf. La zone d’intervention des maitres E s’élargit à plusieurs écoles et leur efficacité s’effrite à force de saupoudrage entre les écoles. Dans le même temps, l’IA supprime 40 postes.

Phase 4 : Il restera très peu de maitres E, l’IA pourra évoquer que leurs actions n’apportent rien aux progrès des élèves en difficulté, donc il décidera de récupérer leurs postes pour les transformer en classes banales.

 

La grande difficulté scolaire relèvera uniquement du maitre dans la classe.

Il est encore temps de réagir. Venez nombreux à la manifestation du 19 mars à Paris 14h00 place du Luxembourg !

 

Maitre G

Alors que l’IA laissait entendre en début d ‘année, qu’il ne laisserait pas partir autant de maitres G en formation qu’en 2009/2010, 14 stagiaires maitres G sont prévus cette année car il estime les besoins importants sur notre département.

L’IA annonce qu’il réunira prochainement tous les maitres G du département pour leur préciser leurs missions. En effet, il souhaite que ces maitres se consacrent aux élèves hautement perturbateurs.

 

Commentaire du SE UNSA : Les postes de maitres G vacants aujourd’hui sont localisés en majorité dans le bassin 1. 133 postes sont implantés et 101 occupés à la date d’aujourd’hui.

 

La demande des collègues dans les classes est forte pour obtenir une aide concernant les élèves perturbateurs dont le nombre a augmenté ces dernières années. Mais, Il ne faudrait pas oublier les autres missions des maitres G, notamment de prévention de l’installation de ces troubles. Maîtres G qui ne peuvent pallier les manques de structures et services de soins sur notre département nécessaires à la prise en compte des élèves présentant des troubles importants du comportement.

 

A cela, le SE UNSA rappelle 2 points indispensables à résoudre : la formation des maitres G devrait dans ce cas évoluer pour permettre à ces personnels d’être formés pour intervenir auprès de ces élèves perturbateurs.

Se pose également la problématique des locaux. Il est conseillé en formation aux maitre G de disposer de leurs propres locaux pour pouvoir intervenir mais la réalité du terrain ne le permet pas toujours.

 

Les questions diverses du SE UNSA

 

Question 1 : La circulaire des postes à profil a été envoyée le 11 février après 16h30 dans les circonscriptions. De nombreux collègues n’ont pas pu en prendre connaissance avant les vacances. Nous vous demandons d’accepter les candidatures qui arriveraient après le 4 mars, et d’accorder au moins un délai supplémentaire d’une semaine dans un souci d’équité pour les collègues.

Réponse de l’IA : Les candidatures qui arriveront jusqu’au mercredi 9 mars seront prises en compte.

Commentaire du SE UNSA : Nous invitons les collègues à vérifier les circulaires sur le site de l’IA régulièrement.

 

Question 2 : Les collègues ont reçu leur récapitulatif pour la déclaration des revenus mais tous n’ont pas reçu leurs fiches de paie de janvier. Une école de Bobigny a reçu les fiches de paie d’une école de Villemomble. Il y aurait des erreurs d’acheminements. 

Qu’en est-il ?

Réponse de l’IA : Il y a eu des erreurs d’acheminement qui vont se régler.

Les fiches de paie de janvier qui manquent, sont parties cette semaine pour les circonscriptions.

 

Question 3 : Une école maternelle de Bobigny a subi un incendie criminel pendant les vacances qui l’a détruite partiellement. De plus 3 départs de feu ont été recensés dans l’école élémentaire contigüe le jour de la rentrée.

Dans ce contexte très inquiétant, très compliqué et qui dépasse largement le cadre de l’institution scolaire qui est cependant pleinement exposée, les équipes de chacune de ces écoles ont-elles été soutenues ? De quelle façon ?

Un dispositif de soutien psychologique a-t-il été proposé aux familles, à leurs enfants et aux personnels ?

Réponse de l’IA  : La psychologue scolaire s’est déplacée sur l’école concernée.

Une équipe mobile de sécurité s’est maintenue aux alentours de l’école quelques jours. L’IA adjoint a rencontré les équipes d’enseignants.

Commentaire du SE UNSA : Les collègues n’ont pas eu le sentiment d’être soutenus. L’Inspection Académique apparaît comme immatérielle au regard des difficultés quotidiennes. Les problèmes sont loin d’être réglés et les dispositifs mis en place pour aider ces deux écoles à vivre cette situation paraissent largement sous dimensionnés, notamment l’aide psychologique aux élèves et aux personnels (1 psychologue scolaire dépêchée d’un autre secteur pour plus de 500 élèves !). Encore une fois, les équipes ont eu à trouver les ressources nécessaires en elles-mêmes, l’Institution paraissant être au bout de ses capacités d’intervention. Situation explosive, collègues laissés à eux-mêmes, la circulaire du mouvement sera sans doute un best-seller sur le groupe scolaire….

 

Question 4 : Un article du Parisien (jeudi 3 mars) nous informe de la nouvelle position du Ministère concernant les conditions de neutralité et de laïcité exigibles des parents intervenant à titre bénévole dans le cadre du service public d’enseignement. Celles-ci semblent être en totale contradiction avec celles qui étaient en vigueur jusque là (déclaration Darcos 2008). Quelles sont donc les règles applicables ? Est-il souhaitable que les collègues qui ont à organiser la vie des écoles en tenant compte de ces paramètres très sensibles, en soient informés par la presse ?

Réponse de l’IA  : Il regrette aussi de l’apprendre par la presse. Les enseignants doivent maintenant tenir compte et appliquer la déclaration du ministre, c’est à dire aucun parent portant un signe religieux ne doit accompagner une classe en sortie, les parents sont tenus comme les personnels à la neutralité dans le service public.

Commentaire du SE UNSA : Nous avons réclamé une circulaire claire du ministère pour que les enseignants puissent l’appliquer et être en conformité avec les textes, ce qui leur assurera la garantie d’être protégés ; le discours d’un ministre peut très bien évoluer.

L’IA affirme que la DEGESCO y songe.
 

Question 5 : Des enfants en situation de handicap attendent toujours une réponse à leur demande d’AVS depuis septembre 2010.Ils devaient avoir une réponse en janvier. Ces enfants sont laissés sans aide alors que la demande a été faite en temps et en heure, les familles n’arrivent pas à obtenir de réponse. A quelle date sera traité leur dossier ?

Réponse de l’IA : Les services ont besoin des noms des élèves et celui de leur école pour identifier les besoins et y répondre.

Commentaire du SE UNSA : Nous avons adressé déjà une liste de noms d’élèves. Si vous avez connaissance de situations, vous pouvez nous contacter pour les faire ajouter à cette liste.

 

Question 6 : Les référents n’ont toujours pas touché leur indemnité qui devait avoir été versée en janvier ou février. (Question déjà posée à plusieurs reprises)

Réponse de l’IA : l’indemnité serait versée sur la paie de mars.

Commentaire du SE UNSA : Nous contacter si vous ne constatez pas ce paiement.

 

Question 7 les retards d’inspection de la circonscription de Bobigby 2 ASH ; qu’en est il ?

Réponse de l’IA : 5 rapports sont remontés dans les services et étudiés pour la prise en compte de la note dans le cadre des promotions.

3 autres devraient leur parvenir bientôt.

 

Questions 8 : Nous avons également abordé des questions individuelles, des problèmes de paiement de salaire, la situation d’une directrice qui subit une fermeture de classe et qui serait lésée. Le SE UNSA a demandé que cette situation soit abordée à l’ordre du jour de la prochaine CAPD.

Réponse de l’IA : Il s’agit bien d’une question de la CAPD à résoudre.

 

La prochaine CAPD aura lieu le 22 mars et portera sur les exeat exceptionnels.

 

Isabelle Guigon

Dominique Di Ponio

Elus CAPD pour le SE UNSA

 
 
 
 
 
 
 
PsyEN