SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Succès du rassemblement du mercredi 4 mai 2011 !
Article publié le lundi 9 mai 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Succès du rassemblement du mercredi 4 mai 2011, devant le ministère de l’Education Nationale !

 

Ce mercredi 4 mai 2011, parents, enseignants et élus locaux se sont rassemblés à Paris à l’appel des SE Unsa du 94, 93, 77, et des intersyndicales du 94 et 93* à 14 heures 30, près de la station de métro Solferino, avant de se rendre devant le ministère de l’Éducation Nationale.
 
700 personnes se sont retrouvées pour qu’une délégation soit reçue, afin d’exprimer fermement leur demande de création de postes nécessaires pour répondre aux besoins dans les écoles, pour dénoncer les fermetures de postes qui les touchent en premier lieu.
 
Les suppressions de postes, même si elles ont des modalités quelque peu différentes d’un département à l’autre de l’académie, il n’en reste pas moins vrai qu’elles touchent les élèves les plus fragiles, les élèves en difficulté ; avec la suppression des postes de Rased, l’augmentation du nombre d’élèves par classe, la diminution des moyens de remplacement, etc.
 
Sans même parler de l’impact de la suppression des moyens sur la carrière des enseignants eux-mêmes ; la dégradation des conditions de travail, la quasi disparition des formations, les restrictions attendues quant à l’accès au travail à temps partiel, ainsi qu’aux demandes des disponibilités, des détachements etc.
 
Ce constat a motivé le SE-UNSA qui a appelé à ce rassemblement dans les trois départements de l’académie de Créteil, à travers ses sections départementales du « 94 », du « 93 » et du « 77 » ; à la différence d’autres partenaires de ce rassemblement pourtant représentatifs dans les trois départements.
 
Même si, pour le 1er degré et les collèges, chaque inspection académique a une certaine marge de manœuvre, il n’en reste pas moins vrai que la gestion des moyens alloués par le ministère passe par le recteur qui a un rôle déterminant dans la répartition des moyens dans les trois départements de l’académie.
 
La volonté du SE-UNSA est de prendre ces enjeux académiques pleinement en compte, dans sa réflexion mais aussi dans son action. L’unité fait la force !

 
Syndicalement
 


Isabelle GUIGON
Secrétaire départementale
SE-UNSA 93
 
Claire MAILLARD,
Secrétaire départementale
SE-UNSA 77
 
Jean-François TEISSIER
Secrétaire départemental
SE-UNSA 94

 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
PsyEN