SECTION SE-Unsa des VOSGES - 20 CHEMIN DE LA JUSTICE - 88000 EPINAL
Tél. - Por. 06 37 89 83 14 - 88@se-unsa.org

 
Moi PsyEN, je veux que mon temps de travail soit respecté
Article publié le vendredi 30 avril 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
Ă€ l’heure oĂą les missions des PsyEN (accompagnement, prĂ©vention, dĂ©pistage…) apparaissent plus que jamais d’une implacable nĂ©cessitĂ©, le SE-Unsa souhaite mettre en lumière leurs besoins en matière de conditions de travail. Les amĂ©liorations que nous revendiquons avec eux leur permettraient tout Ă  la fois de pouvoir exercer sereinement et dans le respect du Code de dĂ©ontologie, mais aussi garantiraient Ă  nos Ă©lèves un service de qualitĂ©. 
 
 
Le temps de travail hebdomadaire des PsyEN inscrit durant 24 ou 27 heures les missions « en relation Â», c’est-Ă -dire les rencontres avec les Ă©quipes Ă©ducatives, les Ă©lèves, les familles, les enseignants… Pourtant, les PsyEN sont trop souvent enjoint·es, par la hiĂ©rarchie ou tout simplement par la pression institutionnelle, de consacrer cette durĂ©e Ă  la rencontre exclusive d’enfants ou d’adolescents. Ă€ ces heures s’ajoutent notamment celles dĂ©diĂ©es aux rĂ©unions (ESS, conseils de classes, de cycles…), qui sont, elles-aussi, incluses dans les 24 ou 27 heures hebdomadaires. 
 
Au vu de la charge de travail qui leur incombe, les PsyEN sont souvent dans l’impossibilité de récupérer ces heures supplémentaires, pourtant non rétribuées.
 
Le SE-Unsa exige que les obligations réglementaires de service des PsyEN soient respectées, en leur permettant de récupérer systématiquement les heures supplémentaires effectuées.

 

 
 
 
 
 
ALC