Retour à l'article normal

SE-UNSA 76


 Par SE076
 Le  vendredi 6 janvier 2012

Carte scolaire 2012 : quelle action ?

 

Pour 107 postes retirés à notre département l’année dernière, l’inspecteur d’académie avait procédé à 175 fermetures. Qu’en sera-t-il cette année pour 166 postes 1er degré retirés à notre académie ?
Au mois de juin dernier, devant le tollé suscité par la suppression de milliers de classes au niveau national, le Président de la République avait déclaré ne plus fermer de classe "face aux élèves".
Qu’en sera-t-il réellement pour la carte scolaire 2012 ?
• Le seuil de fermeture dans les écoles va-t-il évoluer encore dans le mauvais sens surchargeant une nouvelle fois les classes ?
• La scolarisation en maternelle et l’accueil des petits vont-t-ils être encore plus dégradés qu’ils ne le sont déjà ?
• Les RASED, déjà amputés ou incomplets vont-ils disparaître pour n’en laisser qu’un par circonscription comme ce sera le cas dans certains départements ?
• Le nombre déjà insuffisant de remplaçants pour pallier les absences des enseignants va-t-il baisser ?
•Des postes de conseiller pédagogique, de "maître-ressources" (TICE ou langues vivantes) vont-ils être supprimés ?


Avec près de 80 000 postes supprimés sur la durée du quinquennat de N. Sarkozy et à l’heure où le gouvernement tente une gestion managériale des écoles et de leurs enseignants, il souhaite persévérer dans son programme libéral adapté à l’Education Nationale. Nous devons montrer notre forte détermination pour le faire reculer dans les choix qu’il s’apprête à nous dicter une nouvelle fois.

Une alerte sociale sera déposée à l’IA dans les prochains jours mais, dans un contexte particulier (mobilisation en demi-teinte sur la réforme de l’évaluation des enseignants et proximité des échéances électorales) le SE-UNSA 76 souhaite consulter ses adhérents sur les modalités d’actions "carte scolaire" à envisager dans les prochaines semaines.

Complétez l’enquête ci-dessous…