Retour à l'article normal

SE-UNSA 76


 Par SE076
 Le  vendredi 13 mai 2011

Suppression d’AED : moins d’adultes dans nos écoles

 

Le CTPA du 12 mai a entériné la suppression de 37,5 postes d’AED dans le premier degré en Seine Maritime.

Alors que les tensions dans les écoles et les établissements sont déjà fortes de par le manque de moyens dans les vies scolaires, Alors qu’une nouvelle circulaire sur l’absentéisme stigmatise les familles les plus précaires ayant le plus besoin du Service public, Alors que le tout sécuritaire fait office de politique éducative, Alors que le dogme du remplacement d’un fonctionnaire sur deux rend les conditions d’enseignement de plus en plus difficiles,
Il a été annoncé, lors du groupe de travail du 8 avril 2011 consacré aux moyens de Vie scolaire alloués aux établissements, dans le cadre de la loi de finance, la suppression de 800 Assistants d’éducation au niveau national dont 100 postes équivalents temps plein pour l’académie de Rouen ! Ces suppressions concernent à ce jour 38 écoles en Seine-Maritime.

Chacun mesure les dégradations qui vont en découler dans nos écoles : il sera impossible d’organiser l’encadrement des élèves, leur sécurité, leur suivi, leur accompagnement en BCD ou dans d’autres activités.

Nous vous proposons donc de signer et de faire signer la pétition (au bas de cet article) pour affirmer que c’est au contraire en pariant sur l’avenir et donc en investissant dans les personnels de vie scolaire que l’école pourra donner le meilleur à tous les élèves.

Nous demandons

1/ le rétablissement des 100 postes d’AED supprimés sur l’académie, le renouvellement des contrats,

2/ les créations de postes d’assistants d’éducation nécessaires à l’amélioration du taux d’encadrement des élèves et aux conditions de travail de ces personnels, à l’accompagnement des élèves handicapés,

3/ une véritable formation sur le temps de travail pour les assistants d’éducation pour la prise de poste.