SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Nouvelle semaine scolaire : des prĂ©conisations pour l’école maternelle
Article publié le vendredi 15 novembre 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

DĂšs les premiĂšres semaines de cette annĂ©e scolaire,  le SE-UNSA a demandĂ© au ministĂšre de communiquer des prĂ©conisations pour l’école maternelle afin d’appuyer les enseignants qui pointaient des dysfonctionnements et demandaient des ajustements.

Trop souvent les besoins spĂ©cifiques des plus jeunes Ă©lĂšves avaient Ă©tĂ© mal pris en compte.  Un premier projet a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© au comitĂ© national de suivi des rythmes (voir PJ). Ce texte fait des recommandations dans 4 domaines :

1 – Respecter une alternance Ă©quilibrĂ©e entre les temps d’activitĂ© et les temps calmes et de repos des enfants (sieste) ;

2 – Aider les enfants Ă  se repĂ©rer dans les lieux de l’école et Ă  identifier les adultes de l’école ;

3 – Organiser avec un soin particulier la transition entre le scolaire et le pĂ©riscolaire ;

4 – Adapter les activitĂ©s aux besoins des jeunes enfants.

Au-delĂ  des remarques qu’il fera au ministĂšre, le SE-UNSA porte un avis globalement positif sur ce texte. C’est sur le statut de ce document qu’il convient d’ĂȘtre clair. Il ne peut ĂȘtre un document interne Ă  l’éducation mais un document public d’appui Ă  la discussion entre les partenaires. Il est essentiel que les prĂ©occupations propres aux plus jeunes Ă©lĂšves soient partagĂ©es et  permettent ainsi aux enseignants de faire entendre leurs arguments de professionnels.

Relevons Ă©galement que nombre de prĂ©conisations sont pertinentes pour tous les Ă©lĂšves au-delĂ  mĂȘme de la maternelle :

Donner la priorité à une organisation du temps scolaire propice aux apprentissages avant de se focaliser sur les plages horaires pour les TAP.
Éviter le « saucissonnage » du temps de l’enfant.
Pour les TAP, ne pas nĂ©gliger des activitĂ©s simples en apparence mais bĂ©nĂ©fiques Ă  l’épanouissement des enfants plutĂŽt que chercher Ă  tous prix des activitĂ©s de prestiges.
S’accorder sur les rĂšgles d’utilisation des locaux sous la forme Ă©ventuelle d’une charte.
 
Pour le SE-Unsa la rĂ©ussite de la rĂ©forme des rythmes passe par l’appropriation de ces prĂ©conisations par chacun des acteurs. Un tel document devra servir d’appui aux enseignants pour faire entendre leur voix.

 
 
 
 
ALC