SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Le SE-UNSA 76 rencontre les Conseillers PĂ©dagogiques
Article publié le vendredi 28 juin 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA a rencontré l’ANCP départementale (Association Nationale des Conseillers Pédagogiques) à Yvetot le 26 juin 2013.

Comme à chaque fois que cela a pu se faire, le SE-UNSA a une nouvelle fois répondu présent à la demande de l’ANCP de se rencontrer.

Les CPC, les PEMF sont inquiets sur leur devenir.
Un même diplôme, deux profils de postes et des missions très différentes.
Le CPC (Conseiller Pédagogique de Circonscription) est un formateur, le CPC est un pédagogue, le CPC est un expert, le CPC est un consultant...
Le PEMF (Professeur des Ecoles Maitre Formateur) est un enseignant sur 3/4 temps et est déchargé 1/4 temps pour encadrer la formation des adultes (PES notamment et quasi à plein temps) et leur propre information.

De nombreuses questions quant à l’évolution des missions sont donc remontées au cours de ces échanges riches et constructifs.
• Quelle sera la décharge des PEMF avec le retour à 4,5 jours? Avant 2008, 1/4 de décharge, c’était 1,5 jours !
• Qu’en est il pour les PEMF des journées qui seront dues aux ESPE ?
La fonction de CPC n’est plus attractive : d’un point de vue indemnitaire, celle qu’il perçoit est inférieure à celle d’un directeur chargé d’école (1 classe)...
Le texte de 1996 qui régit les missions des CPC est totalement obsolète. Quand le gouvernement ouvrira-t-il ce chantier ?
Au delà de la circonscription, la charge de travail glisse vers les missions départementales chronophages.
Pour le CPC, l’animation de la circonscription est le coeur de leur métier.

• Quelle part d’intervention sur les 9 Heures d’animation pédagogique qui relèvent de la formation continue et les 9 heures prévues en distanciel ?
La concurrence entre animations pédagogiques et RIS (Réunion d’Information Syndicale) inquiète les CPC et les PEMF qui passent un temps non négligeable à les préparer pour quelquefois une poignée de collègues finalement présents. Le SE-UNSA comprend cette problématique et rappelle que jamais le syndicat n’a été porteur de cette concurrence. Nous, SE-UNSA, souhaitons un retour à ce qui se pratiquait avant 2008 : les RIS sur le temps de travail !
Les CPC souhaitent un recentrage sur leurs missions premières : accompagnement des équipes sur le terrain.
• Que se passera-t-il dans les circonscriptions qui auront des écoles travaillant le samedi matin : pour qui sont les permanences? Existe-t-il un texte cadrant des 1/2 journées de présence institutionnelles pour les CPC ?

C’est à l’automne que s’ouvrira un chantier spécifique sur les missions et la carrière des conseillers pédagogiques. Nous avons déjà provoqué de premiers échanges avec le ministère qui se dit déterminé à avancer sur ce dossier laissé à l’abandon depuis de nombreuses années. Il affirme vouloir redéfinir la circulaire de 1996 et la concrétiser par une revalorisation.
 
Le SE-Unsa est prĂŞt Ă  ces discussions.  Pour le SE-Unsa, il y a bien une fonction particulière Ă  redĂ©finir qui ne peut ĂŞtre confondue avec celle des maĂ®tres formateurs. Il y aura bien deux discussions distinctes.  Dès la rentrĂ©e, nous Ă©changerons encore avec les CP sur les propositions Ă  dĂ©fendre et nous les tiendrons informĂ©s en temps rĂ©el des discussions par le biais d'un mail spĂ©cifiquement dĂ©diĂ©.

 
 
 
 
ALC