SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
LES RETRAITÉ(E)S MANIFESTERONT Jeudi 11 octobre
Article publié le vendredi 28 septembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

• Pour dénoncer la nouvelle stigmatisation dont ils font l’objet

OUI, certains retraités sont propriétaires de leur logement, acquis après toute une vie de travail
OUI, les retraité(e)s sont l’un des moteurs de la consommation et donc de la croissance
OUI, les retraité(e)s sont les pivots de la solidarité familiale
OUI, les retraité(e)s sont des acteurs incontournables de la vie sociale

NON, les retraitĂ©(e)s ne sont pas des nantis : sur les 16 millions de retraitĂ©s, 10% ont un niveau de vie infĂ©rieur au seuil de pauvretĂ©.
Et le niveau de vie de tous les retraités a, au mieux, stagné depuis 2003 et a même baissé fortement pour les plus basses pensions suite à l’augmentation importante des dépenses contraintes (énergie, alimentation, assurances…)

• Pour réclamer des mesures urgentes en direction des retraités qui touchent des basses pensions. Le minimum de pension doit se situer au niveau du SMIC pour une carrière complète.

• Pour revendiquer la création d’un droit à prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge, prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la Sécurité sociale.
Dans l’immédiat des mesures doivent être prises pour aider à financer l’APA, donner de réels moyens aux services d’aides à domicile, et diminuer le reste à charge des personnes âgées et des familles.

• Pour que l’accès aux soins, droit fondamental, soit effectif pour tous, partout et à tout moment. Il est sérieusement mis à mal par la hausse des dépenses de santé directes (divers forfaits, dépassements d’honoraires ou franchises médicales), par la hausse des cotisations des complémentaires santé et bien d’autres dispositions qui ont conduit de nombreux retraités à renoncer à se soigner, faute d’argent. Les difficultés d’accès aux soins ne sont pas propres aux retraités, elles frappent tous les Français. Mais ces difficultés prennent une importance accrue pour les retraités et, tout particulièrement pour les retraités âgés en raison des handicaps liés au vieillissement.

Soyons nombreux et nombreuses Ă  porter ce message haut et fort, jeudi 11 octobre lors des rassemblements unitaires :
à ROUEN, 10h, devant le Théâtre des Arts
Ă  Dieppe, 10h30, place Louis Vittet
au Havre, 10h30, Ă  Franklin

 
 
 
 
ALC