SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Formation continue en 2012/2013 : la ration minimale
Article publié le mercredi 13 juin 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le Conseil Départemental de Formation s'est (enfin!) réuni ce mercredi 13 juin.

À l'ordre du jour : le bilan des actions de formation 2011/2012, le bilan de la formation des PES et les perspectives pour l'année 2012/2013.

En préalable, le SE-Unsa a fait une déclaration dénonçant le manque d'offres de formation continue proposées l'année passée, le bricolage organisé pour la formation des Professeurs des Ecoles, les contraintes pesant sur les M2 en alternance… (voir en pièce jointe).

Par ailleurs, le rapport national sur la formation continue dissimulé par L. Châtel et enfin rendu public par le nouveau ministre fait un constat amer : Les crédits alloués à la formation continue ont réellement servi de variable d'ajustement dans le budget de l'EN. Les dépenses engagées ont été en dessous des crédits alloués.

Nous nous en étions déjà rendus compte dans notre département où des stages ont du être annulés faute de moyens de remplacement.

La représentante des PES (par ailleurs adhérente au SE-UNSA) a témoigné des difficultés de la formation initiale mise en place à la hâte (Merci encore à nos camarades du SNES-FSU qui ont entériné la masterisation avec Darcos…)

Dans notre département, des PEMF ont été purement et simplement remerciés alors que dans d'autres, chaque PEMF a en charge un seul PES !

Les 14 Master 2 en alternance ont vécu une année bien difficile, devant mener de front une journée (le mardi) dans les écoles, 2 jours en poste d'AED dans le second degré et suivre les cours de l'Université sans aucun aménagement.

Formation continue en 2012/2013 :

En préambule l'IA déclare : "Nous n'aurons sans doute pas à annuler de stage…" et pour cause : L'OFFRE PROPOSÉE EST RIDICULE !

• En dehors des stages "à public désigné" seuls 9 modules seraient offerts aux candidats (7 en novembre et 2 en mars). 3 stages seraient "en attente"…

• Nouveautés : ces stages comprendraient une partie de formation en "distanciel" (chacun appréciera le mot !). Ce qui revient à dire que les collègues n'auront, pour une partie (25%) de ces stages comme interlocuteur qu'un écran d'ordinateur ! On appellera ça comme on veut : le progrès, le développement durable… Le SE-UNSA y voit surtout une économie substantielle liée à la dématérialisation et la dépersonnalisation des actions de formation.


   Stages 2012/2013   
(745.9 ko)
 
 
 
 
ALC