SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Le MinistĂšre et la maternelle : “Ă  cĂŽtĂ© de la plaque” !
Article publié le vendredi 30 mars 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le MinistĂšre progresse en vocabulaire !

AprĂšs le calamiteux projet de classer les Ă©lĂšves de GS en 3 catĂ©gories (RAS, Ă  risque, Ă  haut risque), le MinistĂšre revoit complĂštement sa communication et souhaite proposer Ă  tous les enseignants de maternelle des outils d’observation (pas de repĂ©rage, ni d’évaluation !) puis des outils de renforcement (pas d’entraĂźnement, ni de remise Ă  niveau !). Ces outils sont Ă  disposition (pas obligatoires !). Si un Ă©lĂšve est en dessous du score dĂ©terminĂ©, cela ne signifie pas qu’il est en difficultĂ© scolaire, encore moins qu’il aurait un trouble d’apprentissage, cela identifie des besoins ! La leçon a portĂ©, au moins pour la communication...
Mais, pour le reste...


Les deux premiers programmes de renforcement qui concernent la phonologie viennent d’ĂȘtre prĂ©sentĂ©s aux organisations syndicales. Et lĂ ... dĂ©ception !

L’outil proposĂ©(1), composĂ© uniquement d’exercices d’entraĂźnement systĂ©matiques sans aucun contexte signifiant ou motivant, est conçu uniquement par des mĂ©decins : pas d’enseignants, de pĂ©dagogues, de spĂ©cialistes de la lecture.
L’outil en deux parties  reprend les deux volets du programme "Parler" du Dr Zorman actuellement disponible aux Ă©ditions La Cigale(2). Ces outils conçus pour ĂȘtre utilisĂ©s dans la deuxiĂšme moitiĂ© de l’annĂ©e de grande section  pour l’un et dans la deuxiĂšme moitiĂ© de CP pour l’autre sont proposĂ©s par le MinistĂšre pour une utilisation en dĂ©but de grande section, soit entre 6 mois et 1 an et demi plus tĂŽt. Imposer des apprentissages de plus en plus prĂ©coces conduit Ă  l’augmentation artificielle des Ă©checs et bloque l’accĂšs Ă  la comprĂ©hension des Ă©lĂšves les plus fragiles. Cette dĂ©marche est contreproductive et tous les enseignants de maternelle le savent. Le ministĂšre a d’ailleurs refusĂ© de nous transmettre les rĂ©sultats de l’évaluation qu’il a menĂ©e sur ces outils car ils “sont assez peu concluants”. Le contraire eut Ă©tĂ© Ă©tonnant !
Pourquoi ne pas avoir choisi des outils conçus par des spĂ©cialistes travaillant avec des enseignants, dont la qualitĂ© ne laisse aucun doute ? Pourquoi proposer des outils plus tĂŽt que le moment pour lequel ils sont conçus ? Pourquoi ne pas avoir attendu les rĂ©sultats de l’évaluation de ces outils avant d’en acquĂ©rir les droits et de les Ă©riger en modĂšles proposĂ©s par le MinistĂšre ? Autant de questions qui restent sans rĂ©ponses...


Halte au massacre !

Ces outils, mal conçus, mais estampillĂ©s par le MinistĂšre, peuvent causer des dĂ©gĂąts chez les  Ă©lĂšves les plus fragiles.

Le SE-Unsa dit halte !

Halte aux programmes d’entraĂźnement “clĂ©s en main” censĂ©s convenir Ă  tous les Ă©lĂšves !
Halte Ă  l’ "acharnement pĂ©dagogique" comme seule rĂ©ponse aux difficultĂ©s inhĂ©rentes Ă  l’apprentissage !
Halte Ă  l’idĂ©e qu’en faisant “plus” et “plus tĂŽt” on va tout rĂ©soudre !
Le SE-Unsa défend une école maternelle bienveillante sans pression excessive, attentive aux besoins de chaque enfant, avec des enseignants formés, à qui les échelons hiérarchiques supérieurs font confiance, et des RASED complets pour un accompagnement de qualité et non stéréotypé des élÚves en fragilité.


1 Plus de dĂ©tails sur les outils proposĂ©s dans l'article : "OĂč l’on apprend que citron - scie = tronc"

2 http://www.editions-cigale.com/produit/phono-mi-gs et http://www.editions-cigale.com/produit/phono-mi-cp

 
 
 
 
ALC