SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Audience du SE-UNSA Ă  l’iA le 11/01/12
Article publié le jeudi 12 janvier 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Vos représentants du SE-UNSA 76 ont sollicité une audience auprès de l’Inspecteur d’Académie et ont été reçus mercredi 11 janvier 2012.

Plusieurs points méritaient d’être abordés.

  1. Nous sommes revenus sur la circulaire « temps partiels Â» qui selon nous durcit le ton et inquiète les collègues, au regard des appels que nous avons eus sur le sujet. Pour l’Inspecteur d’AcadĂ©mie, il s’agit simplement de mettre un coup de frein Ă  une habitude qui « coĂ»te cher Â» en Ă©quivalent temps plein. Les temps partiels sur autorisation mobilisent cette annĂ©e 130 Ă©quivalents temps plein ! L’idĂ©e serait alors de limiter raisonnablement les temps partiels sur autorisation et ainsi de rĂ©cupĂ©rer des moyens en remplacement… Comme nous l’avons signalĂ©, nous attendons de voir. Nous avons bien Ă©videmment rĂ©itĂ©rĂ© notre rĂ©probation sur la note de service n°25 qui limite les possibilitĂ©s de "souffler" des collègues et les sous-entendus qu'elle induit sur l'absence de continuitĂ© pĂ©dagogique dans les classes oĂą interviennent plusieurs enseignants.
  1. Concernant le 80% de droit, nous avons une nouvelle fois essuyĂ© un refus de l’Inspecteur d’AcadĂ©mie. La raison invoquĂ©e Ă©tant que c’est un texte qui, une nouvelle fois, a Ă©tĂ© vu en pensant « second degrĂ© Â» et qu’il n’est pas applicable dans le 1er degrĂ©. Ce Ă  quoi nous avons rappelĂ© que d’autres dĂ©partements l’ont mis en place avec satisfaction.
  2. Cette audience a Ă©tĂ© aussi le moment de rappeler que les enseignants du 1er degrĂ© sont les plus mal lotis de la profession : ils ne peuvent prĂ©tendre au 80% rĂ©munĂ©rĂ© Ă  86% ; ils ne peuvent partir en retraite en cours d’annĂ©e scolaire ; ils ne bĂ©nĂ©ficient pas de l’ISOE…, mesures qui sont appliquĂ©es dans le 2nd degrĂ© ! Et pourtant le niveau de recrutement est le mĂŞme ! Ce Ă  quoi l’Inspecteur d’AcadĂ©mie a rĂ©pondu que nous avions raison.
  3. Sur le point « Ă©valuation des enseignants Â», rien ne change.
  4. De nouveaux emplois aidés ont été recrutés au 1er janvier 2012, au nombre de 173, et tous affectés dans les collèges alors que la circulaire prévoyait qu’ils pouvaient l’être aussi pour l’aide administrative aux directeurs d’écoles. Mme le Recteur a fait ce choix, nous le contestons et ne manquerons pas de le lui faire savoir.
  5. Nous avons abordĂ© le sujet de la carte scolaire que nous approfondirons lors de l’audience qui nous sera accordĂ©e prochainement suite au dĂ©pĂ´t de l’alerte sociale. Ce sont bien « moins 166 postes Â» pour l’AcadĂ©mie de Rouen ! Un niveau jamais atteint en carte scolaire. OĂą ces moyens vont-ils ĂŞtre repris ? Plusieurs pistes : les classes oĂą les moyennes restent « faibles Â» (les seuils de l'annĂ©e dernière seraient inchangĂ©s), les RASED oĂą il n’y a pas de titulaire de l’option, les Conseillers PĂ©dagogiques DĂ©partementaux… Ces mesures font froid dans le dos.
 
 
 
 
ALC