SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Evaluation des enseignants : non Ă  la rĂ©forme annoncĂ©e
Article publié le mercredi 16 novembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le ministère vient de diffuser des projets de textes portant une réforme de l’évaluation des enseignants et du déroulement de carrière.

Le SE-Unsa est fermement opposĂ© aux nouvelles modalitĂ©s que le ministère veut imposer, sous prĂ©texte de la consultation « collaborative » menĂ©e  auprès d’enseignants et de personnels d’encadrement  en mars/ avril dernier.

La rĂ©novation annoncĂ©e s’affiche avec  l’instauration d’un processus « d’auto Ă©valuation » (rentrĂ©e 2012) basĂ©e sur des compĂ©tences Ă  acquĂ©rir par les professeurs. Suivra en septembre 2015 l’instauration d’entretiens professionnels  avec, Ă  la clef, l’octroi de rĂ©ductions d’anciennetĂ© pour le dĂ©roulement de carrière.

Oui, il faut une Ă©volution du système d’évaluation, d’inspection,  mais Ă©volution doit rimer avec amĂ©lioration ce qui n’est pas le cas, bien au contraire.

Nous ne sommes pas dupes sur le but de cette rĂ©forme qui s’intègre dans une conception GRH particulière qui  prend pour cible les enseignants.

Le ministère attaque une nouvelle fois leur statut, limite l’avancement d’échelon au rythme le plus dĂ©favorable, l’anciennetĂ©. Le chef d’établissement, dĂ©jĂ  responsable des recrutements  dans le dispositif ECLAIR, devient le principal Ă©valuateur. (L’inspecteur de circonscription pour le 1er degrĂ©). Ils auront Ă   « distribuer » après les entretiens professionnels quelques rĂ©ductions d’anciennetĂ© quantifiĂ©es par le ministère pour chaque Ă©chelon. Combien en bĂ©nĂ©ficieront ?sur quels critères ?

Le SE-Unsa entend signifier au ministère toute son opposition Ă  un tel dispositif, qui va instituer un climat dĂ©testable dans les Ă©coles et Ă©tablissements, mettre Ă  mal le travail d’équipe nĂ©cessaire pour la rĂ©ussite des Ă©lèves. Alors que la baisse du pouvoir d’achat s’est dĂ©jĂ  installĂ©e dans la durĂ©e, le choix de limiter l’avancement Ă  l’anciennetĂ© est une nouvelle provocation vis-Ă -vis  des enseignants.

 
 
 
 
ALC