SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Maternelle : 5 ans et dĂ©jĂ  triĂ©s ?
Article publié le mercredi 12 octobre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Pas encore 6 ans, mais dĂ©jĂ  marquĂ©s comme « Ă  Risque », voire « Ă   Haut Risque» ! C’est ce qui guette les enfants de cinq ans qui n’obtiendront pas  « le score » fixĂ© par le dispositif national d’évaluation en maternelle que l’Education nationale s’apprĂȘte Ă  imposer dans toutes les Ă©coles.
 
En novembre, les Ă©lĂšves de grande section seront testĂ©s par leur enseignant via un protocole relevant d’ordinaire des mĂ©decins scolaires. Des informations confidentielles deviendront ainsi des Ă©lĂ©ments du dossier scolaire.
 
Ensuite, on annoncera aux parents que leur enfant appartient Ă  une catĂ©gorie « Ă  risque » ou Ă  « haut risque » et qu’il devra  suivre une succession de sĂ©ances  d’entraĂźnement prĂ©-formatĂ©es. Pas de rĂ©ponse individualisĂ©e, pas de recours aux aides spĂ©cialisĂ©es, le protocole unique du ministĂšre est sensĂ© tout rĂ©soudre !
 
Enfin, en mai et juin, plusieurs Ă©preuves collectives et individuelles d’évaluation seront conduites  pour mesurer les performances de chaque Ă©lĂšve Ă  travers une kyrielle d’exercices imposĂ©s dans un cadre inhabituel et stressant.
 
Ainsi, des enfants de cinq ou six ans seront dĂ©clarĂ©s en Ă©chec alors qu’à cet Ăąge, quelques mois de plus ou de moins engendrent des diffĂ©rences de maturitĂ© importantes. Les enseignant(e)s de maternelle savent trĂšs bien identifier, dans le cadre habituel des activitĂ©s en classe, les enfants qui ont besoin d’accompagnement particulier. C’est leur mĂ©tier. Ils n’ont nul besoin d’un dispositif inadaptĂ© et pernicieux.
 
Le SE-Unsa refuse cet Ă©tiquetage des enfants. Il dĂ©nonce la confusion entre compĂ©tences scolaires et comportements qu’induisent certains items du protocole d’évaluation. Il s’oppose Ă  l’amalgame entre le mĂ©dical et le pĂ©dagogique. Il rĂ©cuse une vision caricaturale des premiers apprentissages.
 
Le SE-Unsa dit non Ă  la transformation des enseignants en exĂ©cutants. Il les appelle Ă  refuser de mettre en Ɠuvre une Ă©valuation qui instaure la pression scolaire avant mĂȘme l’entrĂ©e Ă  l’école Ă©lĂ©mentaire. Il invite Ă  le rejoindre toutes celles et tous ceux qui veulent que l’école maternelle reste un lieu Ă©panouissant oĂč chaque enfant peut vivre une premiĂšre scolaritĂ© rĂ©ussie, en signant l’appel qu’il lance aujourd’hui « Pas de tri en maternelle ».

 
 
 
 
ALC