SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
L’enseignement catholique ne peut pas faire école
Article publié le jeudi 6 octobre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’enseignement catholique dépasse les bornes. Eric Delabarre, son secrétaire général, annonçant la prochaine publication d’un document sur l’autonomie des établissements, précise que ce texte pourrait être le point de départ d’un débat sur le fonctionnement des établissements publics.

Étrange déclaration de l’enseignement catholique qui s’érige désormais en inspirateur, voire en modèle, pour des évolutions qu’il juge utiles au service public. Pour le SE-Unsa, monsieur Delabarre outrepasse largement son périmètre. Le modèle de l’établissement privé qu’il prône ne peut pas devenir la référence du service public. Nous ne voulons ni d’un modèle concurrentiel, ni d’un dispositif dans lequel le chef d’établissement recrute ou licencie les personnels.

Rappelons qu’en cette période de disette économique et de réduction des emplois, le gouvernement et certains parlementaires zélés auront su, au cours de cette mandature, amortir pour l’enseignement catholique la rigueur des budgets successifs. Alors que le poids de la dette de notre pays s’alourdit, ces mêmes acteurs politiques empressés seraient bien inspirés, dans l’intérêt commun, de mesurer le coût, pour nos concitoyens, d’un système éducatif concurrentiel très largement financé par l’État.


Dans le cadre de la campagne des élections présidentielles, le SE-Unsa défendra la priorité donnée à l’École de la République, un service public présent sur tous les territoires et pour tous les élèves.

 
 
 
 
ALC