SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
GrĂšve le 27 septembre 2011
Article publié le mardi 30 août 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CommuniquĂ© commun des FĂ©dĂ©rations de l’Education nationale

FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT et UNSA Education
Paris, le 10 juin 2011
Depuis 4 ans, le MinistĂšre de l’Education nationale a supprimĂ© plus de 52 000 postes.
Le dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux met l’Ecole publique Ă  genoux, ne lui permettant plus d’assurer ses missions de Service public. Ce dogme ne permet plus aux personnels d’exercer leur mĂ©tier avec sĂ©rĂ©nitĂ© et professionnalisme.
Les personnels de l’Education, les parents et les jeunes se sont mobilisĂ©s rĂ©guliĂšrement au cours de cette annĂ©e pour dĂ©noncer les 16 000 nouvelles suppressions de postes effectives Ă  la prochaine rentrĂ©e scolaire alors mĂȘme que plus de 60 000 Ă©lĂšves supplĂ©mentaires sont attendus. Ces suppressions associĂ©es au manque d’ambition Ă©ducative dĂ©gradent encore plus les conditions d’apprentissage des Ă©lĂšves et de travail des personnels.
Dans ce contexte, la campagne publicitaire sur les recrutements lancĂ©e par le Ministre de l’Education nationale sonne comme une provocation d’autant que la prĂ©paration du prochain budget prĂ©voit de nouvelles suppressions d’emplois et n’affiche d’autre objectif pour le systĂšme Ă©ducatif que la recherche d’économies.
Si le gouvernement cherche Ă  tromper l’opinion en affirmant sans cesse, comme si cela pouvait convaincre, que l’on peut faire « plus avec moins », la France reste un des pays qui investit le moins dans son Ă©ducation et donc dans l’avenir.
En plus de la question fondamentale des postes, la politique Ă©ducative, l’avalanche de mesures inadaptĂ©es, incohĂ©rentes et prĂ©cipitĂ©es maintiennent un systĂšme Ă©ducatif inĂ©galitaire qui ne permet pas de lutter rĂ©ellement contre l’échec scolaire.
La nĂ©cessitĂ© d’une toute autre politique Ă©ducative passe aussi par un budget plus volontaire. Pour cela, les organisations FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education appellent les personnels de l’Education nationale et de l’enseignement agricole publique Ă  se mettre en grĂšve le 27 septembre prochain. Elles exigent l’arrĂȘt des suppressions d’emplois, une autre logique pour le prochain budget et une transformation dĂ©mocratique du systĂšme Ă©ducatif afin d’assurer la rĂ©ussite de tous les Ă©lĂšves.
Aujourd’hui plus que jamais, notre pays a besoin d’un systĂšme Ă©ducatif qui s’attaque rĂ©ellement aux inĂ©galitĂ©s scolaires et traite la situation des Ă©lĂšves en grande difficultĂ©. D’autres choix pour la rĂ©ussite de tous les jeunes sont nĂ©cessaires afin que l’École remplisse les objectifs d’une École dĂ©mocratique, ambitieuse et Ă©mancipatrice.

http://www.unsa-education.org/modul...

 
 
 
 
ALC