SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
CAPD du 25 mars 2011 : DĂ©claration et compte-rendu
Article publié le samedi 26 mars 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Notre déclaration préalable est lisible à la suite de cet article… Prenez-en connaissance !

A l’ordre du jour de la CAPD du 25 mars 2011 :

Postes adaptés :
19 supports PACD et PALD étaient disponibles cette année (l’un d’eux était "prêté" par le département de l’Eure). Un support vient d’être libéré par une mutation dans un autre département. L’attribution (ou non…) de ce poste sera faite lors de la prochaine CAPD (9 mai).
Nous demandons à ce que les personnels en situation de fragilité et n’ayant pu bénéficier de ces supports soient l’objet d’une attention particulière pour le suivi de leur carrière.
Suite à notre déclaration et nos demandes récurrentes, l’IA annonce le recrutement récent d’un médecin de prévention. Renseignements pris, il s’agit en fait d’un demi-poste !! C’est dire si la médecine du travail est une priorité dans notre académie…

Liste d’aptitude à la direction d’école :
133 candidatures effectives ont été enregistrées.
Parmi elles, 63 étaient soumises à l’entretien (3 "faisant-fonction" ayant dû subir l’entretien sur demande de l’IEN).
Sur ces 63, 49 ont reçu un avis favorable et 4 un avis défavorable. 10 avis divergents (entre l’IEN et le jury d’entretien) ont été enregistrés et présentés à la commission d’harmonisation.
Ce sont, au final 123 collègues qui ont été retenus sur cette liste d’aptitude.
Vos délégués du personnel sont à votre disposition pour vous communiquer les résultats qui vous concernent. Ils disposent des commentaires de la commission pour lesquels un avis négatif a été émis.

Echange avec l’étranger et séjours linguistiques :
La liste des postulants a été communiquée mais la décision finale n’est pas du ressort de la CAPD. Les intéressés retenus pour cette action seront contactés directement fin avril.

Départs en stage CAPASH :
1 départ était possible en option A mais il n’y avait pas de candidat (report sur les possibilités de départ en C)
3 départs auront lieu en option C (2 à Rouen et 1 sur le Havre)
10 départs seront réalisés en option D (8 sur Rouen et 2 sur le Havre)
10 départs seront réalisés en option F (6 sur Rouen et 4 sur le Havre)
Les candidats à ces départs en formation CAPASH peuvent nous contacter pour connaître le résultat de leur demande.

Mouvement inter-départemental par permutations informatisées :
78 collègues intègrent notre département pendant que 58 le quittent.
Les délégués du personnel ont dénoncé le très faible taux de succès lors de ces permutations et présenté des arguments pour essayer d’améliorer le système. (voir cet article)
Nous déplorons que la majoration exceptionnelle de 500 points accordée ne permette même pas d’obtenir satisfaction sur certains départements.

Questions diverses :
• Selon l’IA, le surnombre a créé des difficultés pour la mise en paiement des salaires de décembre (dépassement de 140 ETP). Pour lui, il y a nécessité absolue de "tenir le budget" dans les limites du BOP 140 très sévèrement contraint. Les 253 départs à la retraite (dont 90 mères de 3 enfants) ne suffiront pas à contraindre le plafond d’emplois et il se dit très gêné par la gestion des EXEATS/INEATS à venir.
Pour nous, ce n’est pas la solution, le budget doit être à la hauteur des ambitions pour l’éducation (si toutefois elles existent…) et la mobilité des personnels doit être choisie.

Pour les collègues n’ayant pas obtenu satisfaction aux permutations, vous pouvez demander l’exeat de Seine Maritime et l’ineat pour le département de votre choix. (Date limite de réception des demandes le 29/04). Nous nous tenons à votre disposition pour vous fournir des modèles de lettres. Contactez-nous ! La note de service est ici.

• Stages de remise à niveau : Ils sont ouverts "pour les élèves en ayant vraiment besoin" !! (éval CM2, PPRE…). L’IA nous déclare "mener une analyse fine" de ce dispositif. Cependant, il concède une diminution de l’enveloppe budgétaire (-25 000€ sur le BOP 140 titre 2). C’est la raison pour laquelle des collègues pourtant volontaires sont écartés de ces stages. L’argent encore une fois est le nerf de la guerre !! (voir notre conclusion…)

Indeminités péri-éducatives (USEP principalement…) VOIR CET ARTICLE
Après avoir reconnu son défaut d’information auprès des personnels, l’IA a annoncé que les indemnités ne seraient plus versées. Il va "étudier ce qu’il sera possible de verser" pour les heures déjà effectuées. Arguant du fait que certains perçoivent des rémunérations démesurées, il indique qu’il n’y a en fait aucune ligne budgétaire inscrite pour cette année et que, "de toutes façons, l’USEP n’est pas rémunérée dans d’autres départements". Nous sommes scandalisés. Les activités USEP ne doivent pas reposer sur l’unique bénévolat. Cette décision de suspendre le versement des indemnités en cours d’année est scandaleuse. Les règles ne peuvent être changées en cours d’année sous prétexte que l’on s’aperçoit que les caisses sont vides !
Pour nous, cela suffit. Il y a bon et c……. Les heures effectuées doivent être payées. On ne change pas la règle en cours d’année scolaire. C’est méprisant envers les collègues qui se sont inscrits dans cette mission.

En bref, si l’éducation avait été une banque, il y a bien longtemps qu’on aurait trouvé les moyens de la renflouer !


   DĂ©claration CAPD 230511   
(1.3 Mo)
 
 
 
 
ALC