SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
9 mars 2011 : CDEN "hors les murs" pour dĂ©noncer la casse de l’Ă©ducation
Article publié le mercredi 9 mars 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce mercredi 9 mars, s’est tenu, sur le parvis de la Préfecture de ROUEN, un CDEN "sauvage" pour protester contre le refus du préfet de convoquer le CDEN avant le 8 avril.

En effet, le représentant de l’Etat dans notre département ne souhaite pas, semble-t-il fâcher les électeurs pendant la période pré-électorale des élections cantonales.

A l’initiative des 2/3 de ses membres, le CDEN s’est donc réuni de manière sauvage mais très médiatique pour dénoncer les suppressions de postes envisagées dans notre département.

Elus, parents d’élèves, organisations syndicales et amis de l’école publique ont tous pris la parole pour exiger une autre politique d’éducation au niveau local et faire cesser cette réduction des moyens mis sur l’école car rien n’échappe à cette chasse budgétaire qui explore les moindres recoins du système éducatif sans jamais s’interroger sur les finalités de l’école, sans que jamais les questions pédagogiques de fond soient évoquées, ni même les conditions de travail des élèves… et des personnels.

Face à cette situation inquiétante pour notre département, le SE-UNSA a donc décidé de se saisir du dispositif d’alerte sociale désormais à sa disposition pour contraindre l’administration à négocier sur ces suppressions d’emplois.

Comme le prévoit la loi, le SE-UNSA vient donc de déposer une demande de négociation préalable auprès de l’ Inspecteur d’Académie. Il dispose maintenant de 11 jours pour organiser cette concertation et fournir au SE-UNSA, comme inscrit dans la réglementation, tous les documents utiles à cette négociation.

Dans le même temps, l’UNSA Education et le SE-UNSA mobilisent pour la journée d’action du 19 mars, qui sera, fait exceptionnel, une manifestation académique, pour exprimer, avec l’ensemble de la communauté éducative, son opposition à la casse budgétaire du service public d’éducation.

 


   DECLARATION   
(114.2 ko)
 
 
 
 
ALC