SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Evaluations CE1 CM2 : les dernières nouvelles
Article publié le vendredi 4 juin 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous avons participé, mercredi 2 juin, à une deuxième réunion au ministère sur le dossier des évaluations CE1 et CM2. Vous nous avez souvent interpelés sur ce sujet et il nous semble intéressant que vous ayez les dernières nouvelles.

Convenant des « imperfections » des derniers protocoles, le ministère souhaite (enfin !) avancer.

Pour notre part, nous avons dit que la première des questions à se poser est celle des objectifs de cette évaluation. S’il s’agit d’évaluer le système éducatif dans sa globalité, des évaluations sur échantillons réalisées par la DEPP sont suffisantes et vraisemblablement plus justes scientifiquement. En revanche, s’il s’agit d’évaluer individuellement le niveau d’acquisition de chacun des élèves alors le dispositif est national. De même s’il s’agit de construire des remédiations avant la fin d’un cycle ou s’il s’agit de valider ce cycle, ces évaluations ne sont pas positionnées au même moment de l’année.

Nous avons dénoncé l’objectif à peine caché des évaluation 2009 qui visaient davantage à « inciter fortement » à mettre en oeuvre les programmes 2008 notamment dans leurs aspects les plus critiqués plutôt qu’à aider les équipes dans le suivi des élèves.

Nous avons affirmé que pour nous, SE-Unsa, ces évaluations doivent être au service des élèves, faciliter le travail en équipe entre les cycles, entre le primaire et le collège. Elles doivent viser les compétences du socle commun puisqu’il est structurant pour notre organisation scolaire.

Les contenus doivent être mieux calibrés car ils ont un impact fort sur le travail quotidien des classes. Les évaluations actuelles présentent des exercices trop mécaniques qui peuvent induire du « bachotage ».

Enfin, nous avons précisé que la méthode de mise en œuvre de futurs protocoles devra permettre une appropriation par les enseignants. Alors que les évaluations CE2 et 6ème faisaient l’objet de travaux d’équipes importants, les épisodes des trois dernières années ont complètement déstabilisé ces habitudes de travail. Les enseignants doivent avoir confiance en ces évaluations pour pouvoir les utiliser notamment dans le dialogue avec les familles. Les dernières sessions ont été tellement médiatisées que les parents ont de nombreuses demandes, attentes et inquiétudes même. Il est essentiel que l‘enseignant, premier professionnel concerné, soit en capacité d’expliciter les résultats des évaluations et l’usage qui en sera fait.

Après les diverses interventions des participants, le ministère a tiré les conclusions suivantes :

- Une prochaine réunion aura lieu fin juin

- Le ministère précisera l’objectif assigné à ces évaluations

- Nous devons adresser des contributions écrites d’ici-là

 
 
 
 
ALC