SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
La catastrophe « gestion des AESH » n’a que trop durĂ©
Article publié le jeudi 10 octobre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Depuis la rentrée, le SE-Unsa s’est saisi du dossier brûlant des AESH dans l’académie de Rouen.
Le SE-Unsa et sa fédération UNSA-Education sont intervenus à de nombreuses reprises auprès des autorités de tutelle pour dénoncer la gestion calamiteuse qui a été faite de ce dossier depuis plusieurs mois.
Pour exemple, nos dernières interventions :
• L’Unsa Education a été reçue en audience par la rectrice le 4 octobre. Notre Fédération des métiers de l’Education a mis l’accent sur l’absence de salaire perçu par beaucoup d’entre vous ainsi que sur l’absence de contrat de travail émis à ce jour.
• Le SE-Unsa a été reçu sur ce sujet également par le Directeur Académique de Seine Maritime le 7 octobre.
On nous dit que le service de la DAPAEC est en complète réorganisation (et en manque d’effectifs pour traiter les dossiers).
On nous dit que le logiciel pour Ă©diter les contrats de travail a eu du retard (sic).
On nous dit que des avances sur salaire seront faites alors qu’elles ne sont pour certaines à ce jour toujours pas réalisées.
Le SE-Unsa a fourni aux autorités une liste de personnels toujours en attente de contrat et/ou de salaire.
Vous trouverez ci-dessous la réponse que nous venons de recevoir (mercredi 8 octobre) du secrétaire adjoint du Rectorat :


« Vous avez alerté la rectrice par courriel hier concernant la situation de certains AESH de l’académie de Rouen qui n’ont pas perçu de rémunération ou d’acompte pour le mois de septembre.
Nous sommes pleinement conscients de cette situation et nous travaillons pour y remédier. Une réunion a eu lieu hier en fin de matinée au rectorat de Rouen avec tous les acteurs concernés : les secrétaires généraux des deux départements et leurs collaborateurs, l’agent comptable du lycée mutualisateur et son collaborateur, les services de la DAPAEC, de la DSI, de la coordination paye.
Tout le monde travaille à isoler les personnels qui n’étaient dans le fichier de paye de septembre ou dans les fichiers d’acomptes des 26/09, 03/10 et 11/10, afin de régulariser leurs situations sans délai.
Concernant les AESH rémunérés sur le titre 2, la rectrice a obtenu l’accord de la DRFIP pour procéder à des paiements manuels dès cette semaine.
Concernant les AESH rémunérés sur le hors titre 2, l’agent comptable du lycée mutualisateur accepte également de procéder à des paiements directs dès cette semaine.
Le travail de fiabilisation des bases a démarré dès hier après-midi avec pour objectif de procéder au plus grand nombre de paiements. »


Nous, SE-Unsa et Unsa Education jugerons sur pièces dans les jours qui viennent de la promesse de l’administration pour mettre fin à cette situation qui plonge les personnels dans une précarité incacceptable dont la seule responsabilité est celle de l’employeur.

Le SE-Unsa et sa fédération Unsa Education invitent les personnels qui se voient en grandes difficultés à prendre contact avec les services sociaux du Rectorat (assistantes sociales) dont vous trouverez les coordonnées sur cette page.



 

 
 
 
 
ALC