SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Carte scolaire rentrĂ©e 2019 : le Groupe de Travail a eu lieu
Article publié le mercredi 6 mars 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les organisations syndicales étaient réunies à la DSDEN pour une réunion de travail sur la carte scolaire 2019.

Le DASEN a commencé la réunion en présentant ses "éléments de contexte" : +34 postes pour le département, 1117 élèves attendus en moins, une allocation progressive des moyens tenant compte des repères indicatifs de difficulté scolaire et une attention relative aux 144 communes rurales (dont nous n'avons pas la liste à ce jour).

Il énonce les axes de travail et les priorités qu'il s'est fixé :

• "Accompagner la démographie scolaire" : un joli mot pour une politique comptable ! (en résumé : pas d'élèves, on ferme, plus d'élèves, on essaie d'en tenir compte…)

• Poursuite des dédoublements en éducation prioritaire (cela va "coûter" plus de 90 ETP) et accompagnement des réseaux (2,5 ETP)

Il précise que les écoles en CAPE coûtent 9 postes et qu'elles sont quelquefois mieux traitées que celles en REP…

• Accompagnement de la ruralité : "il y a un risque à opposer la ville et la campagne [...] il faut accompagner les territoires ruraux en appliquant le code de l'éducation. Il n' y aura pas de moyens spécifiques "ruralité" (pas de convention type ruralité) mais signature d'un accord-cadre visant, au cas par cas, à associer les communes intéressées par des engagements réciproques (sans toutefois attribuer la compétence scolaire aux EPCIs) : construction d'une structure de regroupement en échange d'une dotation pluri-annuelle".

Il précise que les 9 décisions de la Cour Administrative d'Appel consécutives au recours du ministère sont attendues ces prochains jours…

• Accompagnement du handicap : 4 ETP supplémentaires.

• Augmentation des moyens de remplacement et de formation (le solde dégagé par le delta fermetures-ouvertures) y sera consacré

Sur la méthode :

• Pendant le Groupe de Travail, il écoute et prend note des interventions des organisations syndicales.

• Il prendra ses arbitrages après CTSD (14 mars)

• Le CDEN du 20 mars ne serait qu'une information aux élus du département (pas de modification à attendre)

• Un autre groupe de travail (voire un CTSD) pourra être réuni fin juin pour affiner quelques situations à la marge.

Toutes les organisations syndicales ont donc fait remonter leurs remarques sur les nombreux dossiers qui leur ont été confiés par les écoles. (Notons que les chiffres qui servent de base pour les services sont ceux de novembre 2018 !!).

Le SE-Unsa a Ă©videmment fait remarquer que

• la difficulté scolaire ne se résume pas aux REP et REP+ (75% des élèves en difficultés ne sont pas scolarisés dans ces réseaux !)

• l'enveloppe attribuée (34 postes) est ridicule au regard du nombre de dédoublements à effectuer

• le dédoublement CP-CE1 ne doit pas surcharger les autres niveaux de classe

• la "coupe" exercée sur certains secteurs mettant à mal l'organisation pédagogique (multiplication des classes à 2 ou 3 niveaux).

La suite le 14 mars…

 

 
 
 
 
ALC