SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
CAPD avancement par boost de carrière : le SE-Unsa critique sur les barèmes
Article publié le mercredi 27 février 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

M. le Dasen ouvre la sĂ©ance Ă  objet unique (avancement par boost de carrière) et dĂ©signe un secrĂ©taire adjoint : SE-Unsa

Lecture des dĂ©clarations prĂ©alables : SE-Unsa (voir pièce jointe)

Avancement PPCR (avancement accéléré, avancement à l’ancienneté)

M. Le Dasen est assez sensible à la carrière des instituteurs ayant intégré le corps des PE. Il est ouvert à la discussion et est assez favorable à la prise en compte des années de services en tant qu’instituteur.

Sur le fond, le Dasen sera toujours en opposition sur la hiĂ©rarchisation des critères pris en compte pour les promotions. Il dĂ©fendra l’introduction de la notion de mĂ©rite : « On peut avoir des compĂ©tences très abouties au bout de 13 ans Â». Le SE-Unsa aurait souhaitĂ© que le barème prenne en compte de manière plus importante l’AnciennetĂ© GĂ©nĂ©rale de Service (cf notre position dĂ©taillĂ©e dans notre dĂ©claration).

Selon le Dasen, l’évaluation de la Fonction Publique se fait sur des compĂ©tences acquises. Ce RDV de carrière est un moment individuel et dĂ©connectĂ© de tout contingent prĂ©Ă©tabli quant aux avis. Dès lors que ce RDV a des consĂ©quences sur les promotions, il comprend la position des organisations syndicales.

Il ajoute que l’avis final est fondé sur le nombre d’appréciations (excellents, très satisfaisants…), des niveaux d’expertise critériés dans chacun des items (adjoint 11 critères, directeur entièrement déchargé 4, CPC 4…). Une proposition finale est émise. Pour l’enseignant en classe, l’expertise pédagogique a prévalu (prise en compte de 5 items sur 11).

Dès lors que le SE-Unsa fait remarquer que le nombre final d’apprĂ©ciations « excellent Â» coĂŻncide Ă©trangement avec le nombre de promus, Il concède que le contingentement ne doit pas dĂ©finir a priori l’avis de l’IEN et du Dasen.

Le Dasen propose d’affiner le projet avec ses services en refaisant une circulaire départementale pour une meilleure compréhension auprès des collègues.

Pour le SE-Unsa et le SNUIPP, il y a un sentiment d’injustice profond des collègues. Il faudrait augmenter le nombre d’excellents, ne pas se limiter à un contingentement et appliquer après un pourcentage de promus tenant compte des autres critères (Ancienneté Générale de Service notamment). Un groupe de travail est envisageable sur le sujet.

Il en est de même pour la Hors-Classe pour les collègues ne bénéficiant pas de RDV. Il y a encore plus d’opacité car il n’y a pas de grille avec des items. Le Dasen reconnaît que c’est un sujet important.

L’Avantage SpĂ©cifique d’AnciennetĂ© (ASA) a Ă©tĂ© pris en compte dans les dates de promotion (L’ASA est attribuĂ© selon le nombre d’annĂ©es effectuĂ©es en zone violence).

 

Avancement d’échelon : le bilan des promotions

  7ème Ă©chelon 9ème Ă©chelon
promouvables 164 240
promus par "boost" 49 72
Barème 1er promu

avis "excellent"

AGS : 9 a 11 m 23j

naissance : 03/08/82

avis "excellent"

AGS : 32 a 11 m 15 j

naissance : 14/03/64

Barème dernier promu

avis "très sattisfaisant"

AGS : 10 a

naissance : 29/05/84

avis "excellent"

AGS : 13 a

naissance : 13/01/70

Eléments du barème : 1) avis DASEN 2) AGS 3) date de naissance

Les avis sur I-prof, en terme de lisibilitĂ© : les agents vont recevoir un mail sur I-Prof et sur leur boĂ®te acadĂ©mique avec le rĂ©sultat de leur avis et de leur Ă©ventuelle promotion. Le SE-Unsa demande que ces avis apparaissent de façon permanente dans le dossier iProf.

L’avancement Ă  l’anciennetĂ© a Ă©tĂ© mis en paiement en fĂ©vrier.

L’avancement accéléré sera, lui, mis en place sur la paie d’avril.

Questions diverses

Le temps de formation de 12 heures des MAT : possibilitĂ© de rĂ©cupĂ©rer par un remplacement sur un volume horaire de 6 heures, ou de 12 heures (courrier du 14/11/2018). Il faut se rapprocher des IEN selon les moyens de remplacement.

Pour le compte personnel de Formation : Les services sont en attente d’une Circulaire rectorale (dĂ©but mars) pour savoir comment il sera mis en place.

Le Dasen souligne que le département est en tension. Il n’hésitera pas à refuser des demandes de détachement, les temps partiels sur autorisation seront limités. Il est attaché à la notion d’équité. Si la Seine-Maritime montrait un taux d’encadrement supérieur au niveau national, il n’hésiterait pas à partager les ressources humaines dont il dispose.

Pour le SE-Unsa, c’est la dotation de notre dĂ©partement qui est en cause. C’est au Dasen de demander des postes pour notre territoire !

Il souhaite renforcer les brigades de remplacement pour multiplier les moyens de formations dans notre département.

Les Faux-Zil : Enfin du positif !!! Ils vont pouvoir ĂŞtre indemnisĂ©s. L’expĂ©rimentation engagĂ©e a portĂ© ses fruits. Les services vont Ă©tendre la prise en charge par cohorte (dans un premier temps pour ceux qui ont des missions > 20%) pour une rĂ©gularisation. Puis ils Ă©tendront aux faux Zil 17%. Enfin, ils se pencheront sur la rĂ©troactivitĂ© de cette indemnisation.


   DECLARATION_SE_UNSA   
(87.4 ko)
 
 
 
 
ALC