SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
CVEC demandĂ©e aux stagiaires : pour le SE-Unsa, c’est non !
Article publié le dimanche 23 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le gouvernement a crĂ©Ă© une nouvelle contribution s’élevant Ă  90 euros pour tou·te·s les Ă©tudiant·e·s s’inscrivant un Ă©tablissement d’enseignement supĂ©rieur.

Cette contribution est demandĂ©e aux fonctionnaires stagiaires qui suivent majoritairement leurs formations Ă  l’ESPE. 

Cette inscription Ă  l’ESPE, donc Ă  l'universitĂ©, est une obligation liĂ©e Ă  la formation professionnelle, voulue par l'État comme employeur. Ce sont bien les rectorats qui confient la formation des enseignants Ă  l’ESPE.

L’inscription Ă  l’ESPE n’est donc pas de la volontĂ© des fonctionnaires stagiaires, c’est pourquoi l’employeur doit prendre en charge les frais liĂ©s Ă  l’inscription.

Le SE-UNSA a saisi les ministres FrĂ©dĂ©rique Vidal, ministre de l'Enseignement supĂ©rieur, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, et les Rectrices et Recteurs d'acadĂ©mie afin que cette contribution ne repose pas sur les fonctionnaires stagiaires, et qu'elle soit remboursĂ©e Ă  ceux qui ont dĂ©jĂ  versĂ© cette somme (voir le courrier en piĂšce jointe ci-dessous).

   COURRIER_CVEC   
(82.2 ko)
 
 
 
 
ALC