SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Mouvement 2018 2ème phase : seulement 50 affectations !
Article publié le mercredi 4 juillet 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

285 collègues restés sans affectation à l'issue de la phase principale ont participé à la phase d'ajustement de fin juin.

Seules 50 affectations ont pu être prononcées ; c'est très peu ! Parmi ces 50 affectations, 37 stagiaires obtiennent un support (application de la majoration forfaitaire de 5 pts sur cette phase).

15 postes fractionnés, une quinzaine de postes de brigade ont été réinjectés dans le logiciel. Ont été aussi ajoutés quelques supports correspondant à des exeats-ineats confirmés avant le lancement du processus algorithmique.

Cette année encore, l'import de nouveaux postes fractionnés dans la liste des postes fausse quelque peu la donne. Des collègues vont se retrouver dessus alors qu'ils ne les avaient pas demandés. (cf note de service mvt).

Vérifiez bien à l'aide du document sous l'article si le support que vous obtenez fait partie ou non des postes fractionnés recomposés.

Les représentants SE-Unsa ont une nouvelle fois mis en évidence la nécessité d'une seconde saisie de voeux qui permettrait assurément de prononcer davantage d'affectations. Les services répondent que c'est techniquement très compliqué voire impossible compte-tenu du calendrier très contraint. Cela se fait pourtant dans d'autres départements !

La DSDEN complète en indiquant qu'un groupe de travail se réunit actuellement au ministère pour envisager de nouvelles modalités de mouvement (cadrées par une note de service nationale) ; qu'une harmonisation des dispositifs serait envisagée à l'avenir (notamment, dans un premier temps au niveau de la grande région académique…).

Nouvelles mesures de cartes scolaire :

Les 13 collègues impactés par les nouvelles mesures de carte scolaire (prises le 25 juin, voir ici) se sont vus proposer des supports. Ils ont été réaffectés à titre définitif sur ceux qui étaient vacants (hormis les supports fractionnés et les supports spécialisés).

Les collègues à temps partiel non compatible avec un type de support se verront proposer une affectation provisoire à l'année.

Postes de direction vacants :

Ils sont encore nombreux ! En phase d'ajustement, la logique veut que ce soit le collègue qui a demandé le support de dir qui fasse fonction. S'il ne le souhaite réellement pas, un volontaire doit se faire connaître dans l'équipe ou bien il est désigné par l'IEN.

Les services ont reçu 8 demandes de participation exceptionnelle à la 3ème phase. Ils décident d'en accorder 4.

Pour éviter ces désagréments, le SE-Unsa demande qu'il soit recouru, en début de mouvement, à une procédure d'abandon de poste lorsque celui-ci est obtenu à titre définitif. (cela existe dans certains départements). Ainsi, un collègue ne se retrouverait pas maintenu par défaut sur son support et pourrait le quitter, avec le risque évident mais assumé de se retrouver à titre pro à un autre endroit.

Questions diverses :

• Pour les collègues à 80%, le SE-Unsa demande que le calendrier des jours dûs en sus du 75% soit établi entre les collègues et la circo dès le début d'année.

 

 


   ARTICULATIONS_PHASE2   
(128.3 ko)
 
 
 
 
ALC