SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
RĂ©tablissement du jour de carence : un choix politique !
Article publié le jeudi 23 novembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le candidat Macron l’avait annoncĂ© dans son programme Ă©lectoral, l’AssemblĂ©e nationale l’a validĂ© le 21 novembre en adoptant le projet de loi de finances : retour du jour de carence pour les fonctionnaires Ă  partir du 1er janvier 2018 !
 
Alors que des travaux de l’Insee publiĂ©s dĂ©but novembre indiquent que le retour de cette mesure datant de l’ùre Sarkozy ferait chuter les arrĂȘts de courte durĂ©e mais augmenter les arrĂȘts longs, le gouvernement s’arqueboute sur un choix purement politique, et s’inscrit dans une logique de dĂ©nonciation des comportements des fonctionnaires face aux arrĂȘts maladie.
 
GĂ©rald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, persiste Ă  penser que cette mesure est un moyen de lutter contre le micro-absentĂ©isme, et de faire des Ă©conomies. Plus encore, il prĂ©cise ne pas exclure l’éventualitĂ© de suivre la droite dans sa volontĂ© d’instituer trois jours de carence, moyennant la mise en place d’une protection sociale complĂ©mentaire relevant de la responsabilitĂ© de l’employeur.
 
L’avis du SE-Unsa
Pour le SE-Unsa, cette remise en place du jour de carence n’est pas la bonne rĂ©ponse aux arrĂȘts dĂ©noncĂ©s. La pratique d’une politique plus globale de considĂ©ration de la qualitĂ© de vie au travail permettrait d’apporter des solutions plus concrĂštes quant Ă  l’absentĂ©isme. Dans les Ă©tablissements du second degrĂ© et dans les Ă©coles, une gestion moins tendue des flux en termes de postes d’enseignants est notamment une piste qui vaudrait la peine d’ĂȘtre explorĂ©e.
 
 
 
 
ALC