SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
CAPD du 23 mars : Ne craignez pas les courants d’air Mme la DASEN !
Article publié le vendredi 24 mars 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La CAPD réunie le 23 mars avait pour objet les résultats des permutations, les demandes de dispo, l'inscription sur la liste d'aptitude à la direction et les demandes de postes adaptés. (déclaration du SE-Unsa au bas de l'article)

• Résultats du mouvement inter-départemental :

43 collègues (sur 107 qui en avaient fait la demande) vont pouvoir sortir du département. 16 collègues qui étaient pourtant en situation de rapprochement de conjoint n'obtiennent pas satisfaction !

40 collègues vont intégrer la Seine Maritime sur les 246 qui l'avaient demandé en vœu n°1. Une majorité d'entre eux arrivent de l'Eure.

A la lecture du barème des arrivants de l'Eure, le SE-Unsa déplore que les critères de majoration dans le département voisin ne soient pas identiques aux nôtres.

Le SE-Unsa veut s'assurer que les collègues "entrants" ont bien été contactés par la DSDEN 76 et que les demandes de temps partiel pour ces arrivants seront bien étudiées comme il se doit.

Une nouvelle fois, le "jeu" des permutations informatisées laisse beaucoup de collègues n'ayant pas eu satisfaction en situation difficile. Le SE-Unsa demande à la DSDEN d'ouvrir en grand les portes de notre département pour le mouvement complémentaire (exeats-ineats) sans craindre les courants d'air car, selon nous, si la situation en "ressources humaines" de la Seine Maritime se confirme, l'entrée ne devrait pas poser de problèmes particuliers mais la sortie pourrait être problématique… A suivre…

• Postes adaptés :

Le SE-Unsa regrette que la faible dotation (19 postes pour notre département = 14 PACD + 5 PALD) ne permet pas de satisfaire toutes les demandes d'entrée dans ce dispositif (eu égard au maintient de tous les passages en 2ème année de ce dispositif, seules 4 premières demandes sont accordées). Le SE-Unsa tient à s'assurer que les collègues sortant du dispositif, tout comme les collègues non retenus seront reçus par l'administration et accompagnés avec bienveillance.

• Demandes de disponibilité :

Toutes les "dispo" accordées (y compris les renouvellements) le sont sous réserve de pièces justificatives. Concernant les 1ères demandes "sur autorisation", l'administration en examine avec attention les motifs. Certaines peuvent encore être déposées si la situation l'exige et seront étudiées "au fil de l'eau"…

Pour le SE-Unsa, les souhaits de mobilité des personnels doivent être tous exaucés.

• Liste d'aptitude à la direction d'école :

Au départ, l'administration avaient enregistré 73 demandes dont 2 n'étaient pas nécessaires (inscriptions encore valables), 2 n'étaient pas recevables (ancienneté insuffisante) et 2 qui l'ont finalement annulée.

Ce sont donc au total 67 candidatures qui ont été étudiées.

- 37 ont été inscrits de plein droit (faisant fonction à l'année avec avis favorable de l'IEN).

- 32 ont été soumis à l'entretien devant la commission.

À l'issue de celle-ci, 5 collègues ont été "recalés" (ils peuvent en connaître les motifs auprès de l'administration). Ce sont donc au final 62 enseignants qui seront inscrits pour les 3 années scolaires à venir sur cette liste d'aptitude.

• Questions diverses des organisations syndicales :

- Organisation des réunions "pondération" en REP+ : l'administration reconnaît quelques "cafouillages" dans certains secteurs et souhaite "y mettre de l'ordre". Elle mettra, à la rentrée prochaine (mi septembre), un calendrier précis et les outils permettant la gestion de la pondération seront mis en place en janvier.

- Rétrocativité de la prime ZIL REP+ : c'est en cours pour une réétude au 1er septembre 2015

- Indemnité REP+ pour les référents : l'administration étudie le moyen de la proratiser

- Décharge des dir < ou = à 3 cl. : situation tendue en certains endroits. L'administration "essairea" de faire mieux à l'avenir à la fois sur la périodicité et sur les tensions (début et fin d'année). Les "brigades" pourront également être mobilisées.

- Statistiques sexuées des promotions : elles seront faites pour la prochaine CAPD

- Postes bloqués pour les FSTG (PES) : compte tenu des probables prolongations-renouvellements, des postes au concours et du nombre de supports compatibles-prévisibles, l'administration sera (à nouveau) contrainte de bloquer beaucoup de supports, certains pour la 3ème année consécutive ! (sur 180 départs à la retraite prévus, seuls 31 sont en effet des postes dits "récupérables" pour en faire des supports-stagiaires) Une analyse est en cours avec les IEN dans les circos…

- Note en inspection pour les 10ème échelon ? En raison de la mise en place du PPCR (dont l'administration est en attente des textes officiels de cadrage), il n'y a plus de "note chiffrée" mais un "état de la valeur professionnelle" au regard du référentiel de compétences…

- Démissions ? Contrairement à ce qui circule, il n'y a pas de démissions "en masse" : 5 PES et un titulaire cette année. 3 dossiers de demandes d'indemnité de départ volontaire ont été déposées depuis janvier.

- Stagiaires "en alerte" : Ils sont au nombre de 25 actuellement (dont 2 sont en "réel danger".

- Déplacement de la résidence administrative de certains Matice en carte scolaire : ce n'est juste qu'une mesure purement administrative de gestion sans incidence pour les collègues.

- Délais de formation M@gistere : pas de souci, les collègues peuvent l'effectuer pendant le temps des vacances de printemps.

- Nombre de CLM/CLD par circo : les statistiques seront transmises aux organisations syndicales.

- Modalités de remplacement à la rentrée 2017 : il n'y aura pas de changement pour ce qui concerne notre département.

 


   DECLA_CAPD_230317   
(139.2 ko)
 
 
 
 
ALC