SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Permuts 2017 : il est temps de desserer l’Ă©tau !
Article publié le jeudi 23 février 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa a choisi d’écrire à la ministre afin que les IA-Dasen augmentent les capacités d’accueil de leurs départements (voir en bas de l'article).
 
En effet, trop peu de collègues obtiennent leur mutation (moins de 25% depuis 4 ans).
 
Ce faible pourcentage s’explique notamment par un sous-calibrage des capacités d’accueil de certains départements.

Pour ce qui concerne la Seine Maritime, il nous est toujours impossible de connaître le calibrage qui a été donné.

107 collègues ont aujourd'hui demandé à quitter notre département. Ils sont 246 à vouloir y entrer (en vœu n°1) dont 142 émanent du département de l'Eure. Les résultats sont toujours attendus pour le 6 mars.
 
Ces dernières années, la phase d’ajustement (ineat/exeat) s’est fortement développée à tel point que, dans certains départements, elle est plus importante que la phase principale. Or son organisation (calendrier, modalités) et les critères de choix (barèmes, priorités…) sont laissés à la libre appréciation des DASEN ce qui rend cette phase particulièrement injuste.
 
Pour le SE-Unsa, les permutations informatisées doivent redevenir la phase principale des mutations et augmenter le nombre de collègues satisfaits. Les ineat-exeat ne doivent être qu’une phase d’ajustement à des situations impondérables (départs en formation, disponibilité, congés parentaux…).


   Courrier_MEN_mutations   
(155.3 ko)
 
 
 
 
ALC