SECTION SE-Unsa de la SEINE MARITIME - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - 76@se-unsa.org

 
Vers un retour de la formation continue en 2016 ?
Article publié le samedi 30 janvier 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Bilan de la formation continue (de sept 15 à janvier 16), échanges instructifs sur les conditions de formation initiale des PES, perspectives du plan de formation en 2016/2017. Tels sont les sujets principaux qui ont été abordés lors du Conseil de Formation réuni le 29 janvier 2016 à la DSDEN après la déclaration liminaire du SE-Unsa (voir ci-dessous).

Mr Chevalier, en charge du suivi de la formation continue à la DSDEN a présenté en différents tableaux les dispositifs ainsi que le nombre de "journées-stagiaires" comptabilisées depuis la rentrée.

Le SE-Unsa se félicite que, suite à sa demande, 3 heures aient été consacrées à l'information des candidats postulant pour leur inscription sur la liste d'aptitude à la direction d'école.

Le SE-Unsa déplore une nouvelle fois que l'offre de formation continue sur appel de candidatures soit bien inférieure à la quantité de stages à "public désigné". Certes, la formation des directeurs, des référents, celle des personnels nommés dans l'ASH sans qualification, tout comme celle des collègues nommés sur des dispositifs spécifiques (- de 3 ans, PDMQDC, ZIL et enseignants en REP+…) sont évidemment plus que nécessaires mais l'offre de formation pour les collègues "lambda" ne doit pas être réduite pour autant au prétexte d'un manque de moyens de remplacements. Une semaine de stage "dir." au Havre ainsi qu'un stage inter-degrés ont même dus être annulés ! Seuls 8 modules sur appel de candidatures ont été proposés pour cette année scolaire alors que les demandes existent et que de nombreux collègues sont refusés faute de places suffisantes.

Rappelons que tout enseignant devrait pouvoir bénéficier de 36 semaines de formation continue dans sa carrière !

L'administration répond que les formations doivent répondre à des besoins et des attentes et non pas à des envies de formation.

Le SE-Unsa, pour sa part, estime qu'il ne s'agit pas d'"envies" mais d'une réelle demande à laquelle l'employeur se doit de répondre quand il s'agit de sujets tels que les nouveaux programmes ou l'évaluation en maternelle par exemple ! La loi de refondation fait pourtant de la formation (initiale et continue) des enseignants une priorité !

Quant aux stages décentralisés (tels que ceux organisés statutairement pour les directeurs), le SE-Unsa estime qu'ils doivent être multipliés (les collègues éloignés des grands centres urbains réfléchissent à deux fois avant de se déplacer !).

Et en 2016/2017 ?

La DSDEN réaffirme sa volonté de reconstituer une brigade spécifique "formation continue - stages". En concordance avec les priorités nationales, elle présente ainsi, pour 2016/2017, un projet d'offres de formation continue plus conséquent que cette année.

Les projets de la DSDEN pour 2016/2017 (public désigné et appel de candidatures) :

• formation des dir : 5 semaines

• dispositifs "plus de maîtres…" : 5 jours

• dispositifs "- de 3 ans" : 5 jours

• adaptation au poste ASH sans qualif. : 2X24h

• entrée dans le métier (T1 en difficultés) : 1X 24h

• enseignants en difficultés (lien avec cellule AISSE) : 1X24h

• climat scolaire : 1X 24h

• grande difficulté scolaire : 1X 24h

• diriger une école aujourd'hui : 1X 24h

• valeurs de la République : 1X 24h

• débuter au CP : 1X 24h

• la parole de l'élève : 1X 24h

• école connectée : 1X 24h

• le numérique au C2 : 1X 24h

• le numérique au C3 : 1X 24h

• accueil des allophones : 1X 24h

• modalités de travail en mat. : 1X 24h

• évaluation en mat. : 1X 24h

• didactique du français : ?

• rythmes scolaires et APC : 1X 24h

• parcours artistiques et culturels : 1X 24h

• nouveaux programmes C2 : 2X 24h

• nouveaux programmes C3 : 2X 24h

 

Formation initiale des stagiaires

Le SE-Unsa déplore qu'aucun représentant officiel de l'université ne soit présent à ce conseil de formation pour débattre de ce sujet ô combien sensible.

Suite au rapport d'enquête fourni par le SE-Unsa (voir ici) une discussion constructive s'engage avec l'administration et les représentants de l'ESPE.

Ceux-ci sont conscients de la difficulté pour s'adapter aux attentes des PES (4 statuts différents à l'ESPE). Les "maquettes" de formation datent un peu. Elles seront revues en 2017. Mr Hauzay et Mr Emery disent toute leur bienveillance à l'égard des PES et vont, de leur côté, procéder au même type d'enquête que le SE-Unsa.

L'alternance Espé/terrain de 3 semaines semble, selon eux, actuellement le meilleur moyen d'assurer une transition correcte entre les 2. Toutefois, il faudra sans doute allonger la période de "tuilage" à l'avenir. Une autree organisation des périodes Espé est à l'étude : 1 semaine consacrée au retour terrain, 1 semaine consacrée aux apports théoriques, 1 semaine consacrée à la préparation de la période qui suit... Le SE-Unsa est d'ores et déjà favorable à ce projet qui serait plus en adéquation avec les attentes des stagiaires.

Concernant les supports "terrain" pour les futurs stagiaires 2016/2017, l'administration sera sans doute contrainte de bloquer une année supplémentaire les mêmes postes car 45 départs en retraite prévus concernent des supports de direction…

À SUIVRE…


   CDF_UNSAEDUC_290115   
(138.3 ko)
 
 
 
 
ALC