SECTION SE-Unsa de la HAUTE SAVOIE - BOURSE DU TRAVAIL - 7 RUE DU MOLE - 74100 ANNEMASSE
Tél. 04 50 39 73 85 - Por. 06 16 90 33 54 - 74@se-unsa.org

 
Direction d’école : des annonces hors-sol
Article publié le vendredi 3 septembre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Ă€ l’occasion de son dĂ©placement Ă  Marseille, le prĂ©sident de la RĂ©publique a annoncĂ© vouloir expĂ©rimenter la libertĂ© du choix des enseignants par les directrices et directeurs dans 50 Ă©coles « laboratoire Â» de Marseille dès la rentrĂ©e 2022. Pour le SE-Unsa cette annonce hors-sol est très malvenue et ne rĂ©pond ni aux attentes ni aux besoins des Ă©quipes.
 
Les déclarations du président de la République
 
Le jour de la rentrĂ©e scolaire, le chef de l’État a affichĂ© sa volontĂ© d’expĂ©rimenter le recrutement des enseignants par les directrices et directeurs dans 50 Ă©coles laboratoire de la ville dès la rentrĂ©e 2022. Après avoir prĂ©textĂ© vouloir rĂ©pondre Ă  une demande de parents marseillais, Il a indiquĂ© qu’il faudrait pouvoir d’abord choisir les enseignants, pour ĂŞtre sĂ»r qu’ils sont pleinement motivĂ©s, qu’ils adhĂ©rent au projet .
 
Le chef de l’État a Ă©galement affirmĂ© que l’École du futur n’existait pas en France aujourd’hui, et qu’il voulait qu’on puisse en quelque sorte innover et mettre en place Ă  cĂ´tĂ© de ces investissements dans les bâtiments, une mĂ©thode radicalement nouvelle pour l’éducation de nos enfants .
 
L’avis du SE-Unsa
 
Pour le SE-Unsa, cette annonce est hors-sol et mal venue.
Elle ne rĂ©pond ni aux attentes ni aux besoins des Ă©quipes. Ce n’est pas de motivation dont manquent les enseignants marseillais, mais bien de conditions matĂ©rielles dignes pour leurs Ă©lèves et pour eux. Les enseignants et personnels Ă©ducatifs de la citĂ© phocĂ©enne ont montrĂ© leur engagement dans des conditions dĂ©plorables sans avoir Ă©tĂ© choisis pour cela. Malheureusement, aucun chiffrage de l’aide qui serait apportĂ©e aux Ă©coles de Marseille n’a Ă©tĂ© donnĂ©, alors que des moyens supplĂ©mentaires sont nĂ©cessaires et attendus par les personnels.
 
Emmanuel Macron assène Ă©galement deux contre-sens concernant l’innovation  :
  • L’innovation fait partie de l’ADN des enseignants. Ils la mettent en Ĺ“uvre au quotidien bien qu’ils soient largement contraints depuis 2017 par des instructions normatives et descendantes de la part du ministre de l’Éducation nationale.
  • L’innovation ne se suscite pas par une dĂ©cision extĂ©rieure, dĂ©connectĂ©e et sans concertation avec ses principaux acteurs.
  • L’innovation, ça se soutient et ça s’accompagne.
Enfin, cette annonce met à mal le travail engagé avec le ministère de l’Éducation nationale sur la direction d’école depuis plusieurs mois.
Il est nécessaire que la rue de Grenelle décrypte rapidement son projet et discute avec les organisations syndicales. À ce stade, les incertitudes et interrogations sont légion et ne permettent pas d’envisager une année sereine sur ce sujet.
Mais le but du prĂ©sident Ă©tait-il d’apaiser et de soutenir l’école ou de partir en campagne en s’adressant Ă  son Ă©lectorat sur de vieilles idĂ©es plus efficaces pour la communication politique que pour l’éducation ?
 
 
 
 
ALC
Prendre un rendez-vous
RDV