SECTION SE-Unsa de la HAUTE SAVOIE - BOURSE DU TRAVAIL - 7 RUE DU MOLE - 74100 ANNEMASSE
Tél. 04 50 39 73 85 - Por. 06 16 90 33 54 - 74@se-unsa.org

 
Ultimatum revalo/retraites : du concret sinon, ce sera la grève !
Article publié le vendredi 18 octobre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La prochaine réunion concernant la revalorisation et la réforme des retraites dans l’Éducation nationale aura lieu le 7 novembre.
L’Unsa Éducation vient de poser un ultimatum : soit des réponses concrètes sont apportées lors de cette réunion pour garantir que la réforme sera juste dans l’Éducation nationale et qu’il n’y aura pas de perdants, soit le SE-Unsa et l’Unsa Éducation appelleront à la grève le 5 décembre.
 

Des déclarations mais toujours rien de concret

Depuis plusieurs mois le président de la République et le Premier ministre n’ont de cesse de le répéter : il existe des métiers pour lesquels l’application de la future réforme des retraites poserait problème si les déroulements de carrière et la rémunération n’étaient pas revus. Les personnels enseignants, d’éducation et psychologues sont explicitement ciblés dans ces déclarations.

Or, à ce jour, aucun élément concret ne permet de vérifier que la promesse de campagne d’Emmanuel Macron d’une réforme qui ne touchera pas au niveau des pensions sera tenue.

Les attentes de signes tangibles étaient grandes lors de la première réunion concernant l’Éducation nationale le 8 octobre dernier. Si, de son côté, le Haut-Commissaire a su répondre et reconnaître les questionnements liés à la réforme en elle-même, force est de constater que le ministre de l’Éducation nationale n’a pu apporter aucun élément rassurant sur la nécessaire revalorisation de nos métiers. Et cela quelques jours à peine après les déclarations du président à Rodez qui n’ont fait qu’embrouiller le sujet.

Sans la revalorisation il est clairement établi que les générations d’enseignants de la période transitoire d’abord, puis encore davantage les suivantes seraient perdantes dans le système de retraite unique qui se dessine. De cette nécessaire revalorisation le président et le premier ministre en parlent officiellement mais le ministre de l’Éducation nationale n’a toujours pas apporté ne serait-ce qu’un début de projet concret.
 
 
Le rapport de force est engagé

Pour le SE-Unsa et sa fédération, l’Unsa Éducation, le temps des déclarations de bonnes intentions est dépassé.

Il est désormais temps que notre ministre passe aux actes concrets et donne à voir ce qui est prévu dans l’Éducation nationale pour compenser les effets potentiellement négatifs de la réforme.

Le SE-Unsa porte des revendications ambitieuses et justes pour les personnels, pour leurs périodes d’activité et leurs futures retraites. Elles doivent être entendues.

La prochaine réunion concernant la réforme des retraites et son impact dans l’Éducation nationale est prévue le 7 novembre. Soit dès la prochaine réunion du 7 novembre au ministère de l’Éducation nationale, des premières mesures de revalorisation sont clairement annoncées et l’engagement est pris de discuter et de finaliser un plan de revalorisation global avant le passage de la loi au parlement ; soit le SE-Unsa, avec sa fédération l’Unsa Éducation appellera à une journée de grève dans l’Éducation nationale le 5 décembre prochain.
 

Lire aussi

Revalo/retraites : les revendications du SE-Unsa :
http://enseignants.se-unsa.org/Retraites-et-revalorisation-les-revendications-du-SE-Unsahttp://enseignants.se-unsa.org/Retraites-et-revalorisation-les-revendications-du-SE-Unsa
 
Communiqué de presse Unsa Éducation « Revalorisation : Sans actes concrets, l’UNSA Éducation appellera à la grève le 5 décembre » :
http://www.unsa-education.com/Revalorisation-Sans-actes-concrets-l-UNSA-Education-appellera-a-la-greve-le-5
 
Compte rendu de la première réunion Éducation nationale du 8 octobre :
http://enseignants.se-unsa.org/Premiere-reunion-retraite-revalorisation-les-engagements-sont-insuffisants
 

 

 
 
 
 
ALC