SECTION SE-Unsa de la SARTHE - MAISON DES SYNDICATS - 4 RUE D ARCOLE - 72000 LE MANS
Tél. 02 43 87 18 19 - Por. 06 35 33 94 87 - 72@se-unsa.org

 
Protocole niveau 1 en Sarthe
Article publié le vendredi 1er octobre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

A partir du lundi 4 octobre, le protocole sanitaire applicable dans les écoles, collèges et lycées sera de niveau 1 en Sarthe. Sur ces territoires, le port du masque n’est plus obligatoire pour les écoliers.

Les règles relatives au port du masque par les adultes sont en revanche inchangées (port obligatoire dans les espaces clos et, si un arrêté préfectoral le prévoit, dans les espaces extérieurs).

Le niveau du cadre sanitaire applicable pourra, par la suite, être révisé en fonction de l’évolution du taux d’incidence. L’information sera mise en ligne, tous les jeudis, sur le site du ministère.

Attention !

Lorsque le niveau du cadre sanitaire assouplit les prescriptions à mettre en œuvre les nouvelles mesures applicables entrent en vigueur dès le lundi suivant.

 

Dans le cadre du sport scolaire

Spécifiquement au brassage, les associations sportives sont soumises au protocole sanitaire en vigueur dans les établissements scolaires.

En cas de survenue d’un cas confirmé parmi les élèves membres de l’association sportive, l’identification des contacts à risque est réalisée parmi les élèves qui s’entraînent avec le cas confirmé.

Gestion des élèves de primaire lors d’absence d’enseignant

En Sarthe où le protocole de niveau 1 / niveau vert est applicable, les élèves peuvent être répartis dans les autres classes en veillant, dans la mesure du possible, à limiter le brassage et à maintenir les élèves ainsi répartis dans la même classe durant l’absence de l’enseignant. Une traçabilité est assurée de manière à garantir l’efficacité du contact-tracing.

Modalités d’obligation du pass sanitaire

Sorties scolaires et périscolaires régulières

Pour les groupes scolaires et périscolaires, aucun pass sanitaire n’est à présenter par les élèves et les adultes qui les encadrent (enseignants, accompagnateurs) dans le cadre des activités scolaires ou périscolaires lorsqu’elles ont lieu de manière habituelle dans un établissement distinct de l’établissement scolaire et soumis à pass sanitaire (piscine, gymnase, stade, conservatoire…).

Attention : lorsque les groupes scolaires ou pĂ©riscolaires se rendent de manière ponctuelle, dans le cadre d’une sortie scolaire ou d’un voyage par exemple, dans un Ă©tablissement soumis Ă  passe (visite d’un musĂ©e, sĂ©ance de cinĂ©ma, théâtre…), la règle des deux cas de figure (brassage ou non avec un autre public) demeure.

Le gouvernement ayant dĂ©cidĂ© de dĂ©caler de deux mois l'âge d'application de la mesure, afin de laisser le temps aux adolescents Ă  peine âgĂ©s de 12 ans au 30 septembre de se faire vacciner complètement, le pass sanitaire est requis pour les Ă©lèves de plus de 12 ans et 2 mois.

EPS

Par conséquent des évolutions ci-dessus, lorsque les gymnases ou piscines des collectivités sont utilisés pour l'EPS, aucun pass sanitaire n’est à présenter dans le cadre des activités scolaires.

Sport scolaire

Lorsque les compétitions sont ouvertes au public et qu’elles se déroulent dans un établissement sportif soumis à pass sanitaire, la présentation de ce dernier est requise.

Voyages scolaires à l’étranger

Les voyages scolaires à l’étranger peuvent être organisés, dans le respect des règles fixées par le pays d’accueil, et en veillant à ce que les élèves soient en capacité de les respecter. Des précisions sur la réglementation en vigueur peuvent être trouvées dans les conseils aux voyageurs de chaque pays sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE).

Des informations utiles figurent également sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.

PĂ©riodes de formation en milieu professionnel

Des Ă©lĂ©ments complĂ©mentaires ont Ă©tĂ© apportĂ©s : download (education.fr)

Si nous regrettons lourdement qu’aucune mesure n’est encore Ă©tĂ© prise concernant un assouplissement du port du masque chez les personnels (cf. nos exigences portĂ©es lors du CHSCT MEN de mardi 28), nous soulignons deux Ă©volutions positives car elles rĂ©pondent Ă  des attentes et besoins forts de la profession :

- l’obligation du pass sanitaire dans des lieux distincts de l’établissement scolaire (piscine, gymnase, stade, conservatoire…) est assoupli :  le pass n’est pas obligatoire pour les Ă©lèves et les adultes qui les encadrent (enseignants, accompagnateurs) lorsque la frĂ©quentation est rĂ©gulière et ce, sans condition

- le délai d’entrée en vigueur d’une mesure, selon qu’elle assouplisse ou renforce les règles sanitaires, est défini et prévoit un temps d’organisation

En revanche, nous nous serions bien passĂ©s de la prĂ©conisation de rĂ©partir les Ă©lèves en cas d’enseignant absent (niveau 1 en Sarthe) tout en demandant la limitation du brassage !

Interrogé sur le sujet en audience sanitaire par le SE-Unsa 72 l'administration a répondu que les écoles d'une au deux classes étaient au premier rang d'attribution lors dans les remplacements. Elle reconnait que la répartition sur deux classes est compliquée mais qu'il ne fallait pas renvoyer les élèves chez eux. Les écoles doivent organiser leur présence "de la facon la plus raisonnable possible pour éviter les brassage".

 
 
PĂ©tition
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Aides spécifiques
 
Mouvement
 
Concours
 
Baromètre Unsa Éducation
 
ALC