Retour à l'article normal

SE-UNSA 71


 Par SE-UNSA 71
 Le  vendredi 26 avril 2013

Comité de suivi national réforme des rythmes : être ambitieux mais aussi concrets

 

Le SE-Unsa attend beaucoup du comité de suivi national des rythmes qu’il avait demandé. Il a exprimé la nécessité d’un travail ambitieux mais aussi concret du comité. Il s’agira d’accompagner les écoles qui entreront dans la réforme en 2013 pour aider toutes les autres qui devront très vite s’y préparer pour la rentrée suivante.

Mardi 23 avril, les ministres Peillon et Pau-Langevin ont installé, pour deux ans, le comité de suivi composé de 18 membres dont un représentant du SE-Unsa. Le comité sera chargé d’examiner les modes d’organisation locaux qui se mettent en place, qu’il s’agisse des organisations horaires ou des partenariats, pour faire émerger des « modèles robustes » mais aussi identifier les difficultés rencontrées et les perspectives d’ajustement.

Pour le SE-Unsa, il faudra réussir à objectiver les perceptions pour sortir du ressenti. Il faudra dégager des schémas de fonctionnement et apporter des réponses concrètes. Il faudra réfléchir au nécessaire espace de discussion locale des différents acteurs du projet éducatif territorial. Le SE-Unsa attend de ce comité qu’il permette une poursuite plus sereine de la mise en œuvre des nouveaux rythmes.

En Saone et Loire une première réunion s'est tenue le 2 avril à la DSEN de Mâcon.

La prochaine réunion du comité de suivi des rythmes aura lieu mardi 7 mai.

>Voir la composition du comité