SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
Carte scolaire : les RASED atomisĂ©s ?
Article publié le mardi 24 janvier 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Actions RASED  Janvier 2012

 ------------------------------------------

Contexte :

181 suppressions de postes dans le 1er degrĂ© dans l’acadĂ©mie de Dijon, soit 53 fermetures pour le 71. De nombreux postes E et G devraient ĂŞtre fermĂ©s ( postes libĂ©rĂ©s par des dĂ©parts en retraite ou tenus par des collègues  nommĂ©s Ă  titre provisoire, ainsi que des mesures de carte scolaire touchant des collègues spĂ©cialisĂ©s nommĂ©s Ă  TD).

Alerte sociale :

Le SE-UNSA 71 a dĂ©posĂ© une alerte sociale et a Ă©tĂ© reçu par l’IA lundi : Au cours de cette rencontre, l’IA nous a indiquĂ© qu’il allait ĂŞtre conduit Ă   fermer des postes de maĂ®tres E et G, nommĂ©s Ă  TD.

Le SEUNSA 71 a demandé aux différentes OS et à la FCPE si la construction d'un collectif RASED , existant dans d'autres départements pourrait être envisagée en 71?

Dans un premier temps le SEUNSA propose aux collègues de RASED de demander à être reçus par l'IA.

 Demande d'audience du RASED  :

Les membres du RASED                  le ………………………….

Circonscription de ……………….

 

                               Ă   M. ou Mme ……………………

                Inspecteur (trice) de l’Education nationale

                                                                               

                              Monsieur ou Madame l’Inspecteur (trice),

            Dans le cadre des mesures liĂ©es Ă  la carte scolaire envisagĂ©e pour la rentrĂ©e de septembre 2012, Monsieur l’Inspecteur d’acadĂ©mie a d’ores et dĂ©jĂ  annoncĂ© la suppression de 181 postes pour l’acadĂ©mie de Dijon, dans le 1er degrĂ©.            

Concernant notre dĂ©partement, il s’agirait d’une suppression de 53 postes de professeurs des Ă©coles ou instituteurs qui seraient  fermĂ©s Ă  la rentrĂ©e prochaine.  Une grande partie de ces fermetures concernerait  les postes "hors la classe",avec en première ligne les postes  E et G  de RASED.

            Notre inquiĂ©tude est  forte et lĂ©gitime, notamment en regard du contexte passĂ© et actuel concernant les RASED. Nous sollicitons  auprès de vous une rencontre qui permettrait d’évoquer la situation concernant plus particulièrement notre circonscription en terme de suppressions Ă©ventuelles de postes RASED.

            Dans l’attente d’une rĂ©ponse, nous vous prions d’agrĂ©er, Monsieur Madame l’Inspecteur (trice), l’expression de nos salutations respectueuses ainsi que  celle de notre attachement au service public d’éducation.

Lettre aux partis politiques

LETTRE OUVERTE aux partis politiques présentant des candidats aux élections

Alors que la part des élèves en grande difficulté scolaire est passée de 15 à 20 % entre 2000 et 2009, pour la troisième année consécutive, l’existence des RASED est à nouveau remise en cause. Les mesures successives mises en œuvre ces dernières années (aide personnalisée, stages de remise à niveau…) n’ont pas atteint l’objectif de réduction du nombre d’élèves en échec. Le ministère annonce cependant, le retrait de 14.000 nouveaux postes à la rentrée prochaine dont 5700 dans le premier degré. Les postes de psychologues et d’enseignants qui ne sont pas directement en charge d’une classe, dont les enseignants spécialisés des RASED font partie, seront les premiers visés, ainsi qu’en témoigne le rapport parlementaire sur les RASED qui reconnaît pourtant la spécificité et les compétences de ces professionnels dans le traitement de la difficulté scolaire, et affirme qu’il n’est pas acceptable de les faire disparaître.

Le dispositif RASED, constitué d’enseignants spécialisés et de psychologues, est un élément de réponse indispensable à cette situation. Or, depuis plusieurs années, les suppressions de postes, les limitations des départs en formation, l’augmentation déraisonnable des zones d’intervention ne permettent plus aux personnels spécialisés des RASED de remplir correctement leurs missions. Alors que la réussite scolaire est un facteur essentiel d’intégration dans notre société, ils sont sans cesse confrontés à la souffrance et la détresse des élèves, des enseignants et de leurs parents, avec de moins en moins de moyens pour y répondre.

L’Ecole ne peut pas faire l’impasse sur le traitement de la grande difficulté scolaire. Les personnels spécialisés tiennent une place importante de médiateurs dans l’école entre tous les acteurs.

C'est pourquoi le collectif national RASED alerte les élus de la Nation sur les conséquences dramatiques que ces suppressions de postes font peser sur la scolarité et la réussite de milliers d’élèves.

Pour que l’Ecole de la République soit le premier lieu où l’enfant se construit en tant qu’individu autonome et futur citoyen, pour qu’elle assure son rôle de cohésion sociale et qu’elle ne laisse personne sur le bord du chemin, le Collectif départemental RASED 06 a décidé de vous interpeller sur les points suivants :

  •   Quelles solutions proposez-vous pour sortir de cette situation très prĂ©occupante du nombre d’élèves en Ă©chec scolaire ?
  •   Quelle est votre position sur l’avenir du dispositif RASED et des professionnels qui le composent ?

Nous attendons de votre part un projet ambitieux pour l’Ecole.

 

 

 
 
 
 
ALC