SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 66 79 25 79 - 71@se-unsa.org

 
Direction d’école : le Sien-Unsa et le SE-Unsa demandent le maintien des emplois d’aide administrative
Article publié le jeudi 1er septembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

« Le SE-Unsa a dĂ©cidĂ©, lors de son dernier conseil national, d’engager les directeurs d’école dans une action de blocage de remontĂ©es administratives », Ă©crit Christian Chevalier, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du SE-Unsa dans une lettre adressĂ©e Ă  Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, et datĂ©e du 29 aoĂ»t 2011.

 La note des directeurs de la Dgesco et de la Daf, adressĂ©e aux recteurs le 4 juillet, est venue mettre le feu aux poudres. Elle stipule en effet : «  s’agissant des contrats correspondant aux assistants administratifs de directeur d’école et autres fonctions, [de] ne procĂ©der Ă  aucun recrutement ni renouvellement, y compris pour les contrats n’ayant pas atteint la durĂ©e maximum  ».

Dans un courrier adressĂ© au SE-Unsa en fĂ©vrier 2011, Luc Chatel Ă©crivait : « Les derniers engagements du PrĂ©sident de la RĂ©publique et la mobilisation de 500 millions d’euros en faveur de l’emploi me conduisent Ă  penser que mon ministère pourra retrouver très bientĂ´t la capacitĂ© Ă  maintenir Ă  son niveau initial le dispositif d’aide administrative des directeurs d’école »

... C’EST BIEN MAL PARTI !!!!

 Depuis quatre ans, cette aide a facilitĂ© le fonctionnement des Ă©coles. Elle s’est rĂ©vĂ©lĂ©e d’autant plus nĂ©cessaire que les tâches et missions des directeurs se sont encore multipliĂ©es et complexifiĂ©es depuis .

Et c’est une rupture unilatĂ©rale d’un engagement ministĂ©riel .

En consĂ©quence, le SE demande « aux directeurs et directrices d’écoles de ne se consacrer qu’aux tâches prioritaires, notamment pĂ©dagogiques, et de bloquer durant le mois de septembre les remontĂ©es administratives. »

« Ces emplois d’aide administrative doivent ĂŞtre rĂ©tablis sans tarder, sauf Ă  gĂ©nĂ©rer une nouvelle dĂ©gradation de la situation de l’école primaire dĂ©jĂ  mal en point. Si tel ne devait pas ĂŞtre le cas, vous prendriez alors, Monsieur le Ministre, la responsabilitĂ© de voir s’installer durablement un conflit », prĂ©vient Christian Chevalier.

SIEN-UNSA. (syndicat des Inspecteurs de l’Education nationale de l’UNSA EDUCATION)

« Les aides administratives accordĂ©es aux directrices et directeurs d’école ne sont pas un ’luxe’, elles conditionnent leur capacitĂ© Ă  assumer les responsabilitĂ©s qui leur sont confiĂ©es », affirme de son cĂ´tĂ© le Sien-Unsa, mercredi 31 aoĂ»t 2011. « Celles-ci sont allĂ©es croissant au fil du temps et concernent principalement la gestion des actions d’aide aux Ă©lèves en difficultĂ©. » Aussi, pour le syndicat, « soulager les directeurs dans leurs tâches administratives c’est aider tous les Ă©lèves Ă  mieux rĂ©ussir ». En outre, le Sien « exhorte » « le ministre Ă  prendre conscience que le premier degrĂ© est aujourd’hui dans une situation de grande fragilitĂ©. »

 
 
 
 
ALC