SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
ACTION DE BLOCAGE des remontées administratives
Article publié le jeudi 1er septembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Urgence direction et fonctionnement de l’école :

Action blocage administratif

 Les directeurs d’école, et avec eux les équipes, sont arrivés à épuisement quant au fonctionnement administratif de l’école. La suppression en catimini de l’aide administrative met le feu aux poudres. Le SE-Unsa initie une action de blocage administratif à la rentrée pour obtenir un secrétariat pérenne.

 2010-2011 : une année d’action syndicale et de tergiversations gouvernementales

Depuis un an, l’avenir de l’aide administrative est suspendu à la rigueur budgétaire et à la politique de l’emploi aidé. Depuis un an, le SE-Unsa, qui a obtenu seul cette aide par un protocole d’accord en 2006*, multiplie les interventions et les actions avec la profession et les employés de vie scolaire pour obtenir le maintien de cette assistance. Après une année de tergiversations gouvernementales, le ministère a attendu le début des congés d’été pour donner aux recteurs et inspecteurs d’académie, en catimini, des consignes de non renouvellement des contrats pour cette rentrée.

 Rentrée 2011 : le SE-Unsa appelle au blocage administratif

L’aide administrative ne peut plus reposer sur les atermoiements de la politique de l’emploi aidé. « Le bricolage, ça suffit », c’est la pétition lancée par le SE-Unsa en juin qui a déjà recueilli 10 000 signatures.

En cette rentrée, le SE-Unsa continue de faire signer cette pétition.

http://www.se-unsa.org/spip.php?article3424

Il a décidé aussi d’appeler les enseignants des écoles à bloquer les remontées administratives durant tout le mois de septembre. Les directeurs se consacreront d’abord à la rentrée des élèves, l’accueil de leur famille et à la coopération avec les collectivités locales.

 Budget, responsabilités, articulation temps scolaires et périscolaires, moyens de fonctionner… les équipes des écoles sont arrivées à épuisement. La direction et le fonctionnement de l’école doivent évoluer. Des réponses immédiates doivent être apportées.

 *En 2006, le protocole d’accord signé par le SE-Unsa et le ministre de l’éducation nationale a étendu le régime des décharges aux directeurs d’école à 4 classes, a institué une revalorisation de l’indemnité des directeurs et reconnu la nécessité d’une assistance administrative. Celle-ci a alors été mise en place via des Emplois de Vie Scolaire (EVS), assis sur des emplois aidés.

lien : Site national et texte de motion

http://www.se-unsa.org/spip.php?article3590

Site seunsa71 et courrier à l’IA

http://sections.se-unsa.org/71/spip.php?article668

 

 

 

 
 
 
 
ALC