SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
Promotion à la Hors classe
Article publié le jeudi 25 juin 2009.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

En Saône et Loire, 33 collègues seulement ont eu accès à la Hors Classe.

Le Ministre avait préconisé de donner 1 point supplémentaire aux directeurs d’école dans une note aux IA :

" … vous pourrez ainsi, dès cette année, leur (les directeurs) attribuer un point supplémentaire pour le calcul du barème du passage à la hors classe. "

Suite à une demande du SNE en novembre 2008 à laquelle le Ministère avait répondu avec bienveillance (gages électoraux pour ce syndicat proche du gouvernement), le Ministère prévoit effectivement dès cette année cette possibilité mais, pour autant :

- ne modifie pas la note de service en conséquence (c’est une invitation à « être attentif » aux directeurs) et donc pas une contrainte réglementaire fixée dans le barème

- laisse la possibilité aux IA de le faire ou non (« vous pourrez ainsi »)

En Saône et Loire, ce point n’a pas été attribué aux directeurs.

 Position du SE-UNSA

Sur l’accès à la hors classe  :

  • Les modalités d’accès à la hors classe doivent être définies à partir de critères clairs et objectifs, ne remettant pas en cause l’accès à la hors-classe en fin de carrière.

  • Le SE-UNSA demande que le ratio retenu redonne à tous les personnels de véritables perspectives de promotion.

  • Le ratio pour le corps des PE, malgré une revalorisation en 2008 à l’actif seul du SE-UNSA (de 1,15 à 1,6%) doit être significativement amélioré. Nous restons le plus bas de toute la Fonction Publique. Le SE-UNSA a renouvelé ses revendications sur ce dossier auprès du cabinet du ministre lors d’une récente audience. La situation pourrait être revue avant la fin mai. Nous vous tiendrons informés.

Sur le point supplémentaire pour les directeurs  :

Nous ne pouvons pas nous opposer à cette mesure et entrer dans une guerre de « tranchée » entre directeurs et adjoints, mais nous devons en montrer les limites et le faire savoir à l’IA :

- La faiblesse du taux actuel interdit quasiment à un PE qui n’occupe pas d’autres fonctions (directeur de SEGPA, conseiller pédagogique …) d’accéder à la hors-classe. Ce point supplémentaire aux directeurs va accentuer ce phénomène.

- Si mesure de revalorisation il doit y avoir pour les directeurs, elle doit se faire dans un autre cadre. Le SE-UNSA a des revendications en la matière :

à Une ISS mensuelle, indexée sur la valeur du point d’indice, d’un minimum de 200 euros.

à Le SE-UNSA revendique la refonte des groupes ouvrant droit à la BI ainsi que leur revalorisation :

G1 = 1 à 4 classes : 30 pts ; G2 = 5 à 9 classes : 50 pts ; G3 = 10 à 12 classes : 60 pts ; G4 = 13 classes et plus : 70 pts

 

En résumé, cette mesure fait partie des mesures partielles que le gouvernement intègre dans ce qu’il définit comme étant une politique de revalorisation financière du métier (heures supplémentaires, primes ou indemnités ... ne s’adressant qu’à un nombre limité d’enseignants).

Le SE-UNSA persiste à exiger des mesures qui donneront de réelles perspectives de revalorisation.

 

 

 

 

 

 
 
 
 
ALC