SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 66 79 25 79 - 71@se-unsa.org

 
Compte rendu du CHSCT extraordinaire du 26/2
Article publié le mardi 2 mars 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lors du CHSCT extraordinaire du vendredi 26 février, demandé par le SE-Unsa71, nous avons fait remonter les observations et questions que nos adhérents nous avaient transmises. Certaines réponses qui ont été apportées par le DASEN aux questions pratiques de mise en place des dernières directives sont satisfaisantes, d'autres non... mais elles permettent de mieux organiser la vie de nos écoles en sachant ce qui est possible ou non.

 

  • Vaccinations : Le mĂ©decin de l'Éducation Nationale informe que les personnels considĂ©rĂ©s comme vulnĂ©rables Ă  risque peuvent se faire vacciner mais qu’aucune prioritĂ© n’est donnĂ©e au personnel de l’Education nationale.
  • Tests dans les Ă©coles, le DASEN affirme qu’une campagne de dĂ©pistage sera faite dès que 3 cas positifs seront dĂ©tectĂ©s dans une Ă©cole/un Ă©tablissement, des tests antigĂ©niques seront rĂ©alisĂ©s par des personnels de santĂ©. Des tests sont programmĂ©s Ă  l’école Le Launay de Digoin, Ă©cole Claire Logis de Chalon, au lycĂ©e Lamartine de Mâcon et au collège de St Marcel.  Le DASEN semblait ne pas exclure le recours aux enseignants pour rĂ©aliser les tests salivaires. SollicitĂ© par les personnels, le mĂ©decin de prĂ©vention souligne qu’il s’agit d’un acte mĂ©dical devant ĂŞtre effectuĂ© par un personnel compĂ©tent. Le DASEN prend acte de cette rĂ©ponse
  • Masque type 1 demandĂ© aux Ă©lèves : les enseignants n'ont pas de pouvoir de police, et il n'est pas possible de le vĂ©rifier concrètement. La seule frontière est celle des masques visiblement de fabrication maison, ou très dĂ©tĂ©riorĂ©s. Il n'y aura pas de mise en cause des enseignants pour non-conformitĂ©. Si problème avec une famille, le signaler Ă  l'IEN ou au chef d’établissement.
  • Masque des enseignants : la dernière distribution comportait des masques très Ă©pais (masques Noyoco), inconfortables et qui Ă©touffent la voix. Ils ont de plus rĂ©trĂ©ci très rapidement au lavage. L'administration a pris acte du problème, ils vont ĂŞtre remplacĂ©s dans la semaine qui vient par une nouvelle dotation (masques français de l'Atelier d'Ariane), qui devrait permettre de terminer l'annĂ©e.
  • Jauge de 6 pour les rĂ©unions : toutes les rĂ©unions doivent la respecter (tolĂ©rance Ă  7). A noter que l'administration contourne cette règle pour les constellations en rĂ©unissant 2 groupes de 6 dans 2 salles contigĂĽes ! On peut donc Ă©ventuellement « copier Â» ce procĂ©dĂ© (contre lequel nous allons cependant Ă  nouveau protester pour ce qui concerne les constellations) si les locaux s'y prĂŞtent. Pour les conseils des maitres, d'Ă©cole, ... dans les zones Ă  connexion difficile, le DASEN rĂ©pond que cela peut se faire en communication audio. Remarque : il est aussi possible que quelques personnes qui ne peuvent se connecter se retrouvent sur place, dans la limite de 6, et soient en lien visio avec le reste de l'assemblĂ©e.                                                          Dans le 2nd degrĂ©, les portes ouvertes ou rĂ©union parents-professeurs ne sont pas Ă  envisager en prĂ©sentiel.
  • Vote Ă  bulletin secret dans les conseils d'Ă©cole (question posĂ©e dans certaines Ă©coles pour les rythmes) : la SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale va rechercher le cadre lĂ©gal, elle pense qu'un vote est possible par mail. On pourrait envisager des conseils dĂ©matĂ©rialisĂ©s, comme dans le 2nd degrĂ©
  • Utilisation d'un prĂ©au pour l'EPS : s'il s'agit d'un prĂ©au avec circulation d'air, oui. Si le prĂ©au n'a qu'une petite ouverture (ou est fermĂ©), on retrouve la rĂ©glementation sur le sport en intĂ©rieur, suspendu pour l'instant.
  • Questions concernant l'application de la FAQ : pour tout problème, contacter le Dr Hurdequint (mĂ©decin scolaire dĂ©partementale) ou Mme Touzot (infirmière cadre dĂ©partementale) Ă  la DSDEN.
  • ASA : leur renouvellement est actĂ© par le rectorat, les collègues n'ont pas besoin d'un nouveau justificatif du mĂ©decin, ils doivent seulement prolonger leur demande. Quand un personnel en fait la demande, il doit attendre la rĂ©ponse de l’administration, rĂ©ponse communiquĂ©e dans la journĂ©e. Les demandes sont automatiquement prolongĂ©es sauf s’il y a une date limite apposĂ©e par le mĂ©decin sur le certificat. Dans ce cas, une demande de renouvellement est adressĂ©e au collègue.
  • prime Ă©quipement informatique : versĂ©e sur le salaire de fĂ©vrier

 

2 avis ont Ă©tĂ© votĂ©s Ă  l'unanimitĂ© (seuls les personnels ont droit de vote au CHSCT)  

Avis 1:
Les personnels de l'Education Nationale sont en première ligne face au virus. C'est notamment le cas dans les Ă©coles maternelles, oĂą les enseignants sont amenĂ©s Ă  aider les Ă©lèves dans tous les gestes de la vie quotidienne, sans distanciation possible, au contact permanent d'enfants qui ne portent pas de masques, l'impossibilitĂ© de mettre en Ĺ“uvre les gestes barrières ne fait qu'accroĂ®tre significativement les risques encourus par les personnels. De mĂŞme pour les AESH dont certains ont Ă  s'occuper d'Ă©lèves qui ne peuvent respecter le port du masque et les gestes barrières. C'est pourquoi le CHSCT71 demande :

a-  la mise en place de tests sur le temps de travail, d'une manière systĂ©matique dans toutes les Ă©coles oĂą se dĂ©clarent des cas COVID confirmĂ©s ; par du personnel auxiliaires de santĂ©

b- la prioritĂ© pour la vaccination, pour tous les enseignants et AESH/personnels de l'Ă©ducation volontaires.

Nous demandons qu'aucun personnel enseignant ou AESH ne soit mobilisé pour les tests salivaires.

 

Avis 2 :

Le CHSCT 71 demande que les dĂ©charges de direction des Ă©coles de 1 Ă  3 classes soient effectives conformĂ©ment du calendrier dĂ©fini par les directives ministĂ©rielles.

Les décharges de direction ne doivent pas être une variable d'ajustement pour pallier le manque de personnel remplaçant en cette crise sanitaire.

 

 

 

 

 

 


 

 
 
 
 
ALC