SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 66 79 25 79 - 71@se-unsa.org

 
Compte-rendu réunion avec le DASEN, rentrée spécial covid
Article publié le jeudi 27 août 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous avons été conviés à un temps d'échange avec le DASEN, la Secrétaire générale et l'IEN adjointe concernant la rentrée.

Ci dessous nos notes rédigées.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter par mail.

 

-          En prĂ©ambule, le DASEN fait le point sur les vacances apprenantes et autres dispositifs estivaux (stages de rĂ©ussite, Ă©cole ouverte, …). Il salue le travail des Ă©quipes enseignantes durant cet Ă©tĂ©. Il note un regain d’intĂ©rĂŞt cette annĂ©e pour ces propositions, avec une multiplication par 3 des Ă©lèves concernĂ©s en SaĂ´ne- et-Loire.

 

-          Principe de la rentrĂ©e 2020 : tout le monde revient Ă  l’école, enseignants et Ă©lèves. Pour les personnels Ă  risque, il n’y aura plus de dispositif particulier, ce sera un arrĂŞt maladie sur production d’un certificat mĂ©dical. (Note de l’UNSA : attention, il y aura donc application d’un jour de carence).

La dernière version du protocole sanitaire est parue hier, amĂ©nagement de celui paru en juillet. Elle sera la base de cette rentrĂ©e.  A retenir :

 

-          Le protocole est adaptable, avec 3 situations possibles :

o   Situation maĂ®trisĂ©e. C’est le cas actuellement de la Bourgogne Franche-ComtĂ©, avec 4 cas pour 100000 habitants. Application des gestes barrière.

o   VulnĂ©rabilitĂ© Ă©levĂ©e (cas actuellement de paris ou Marseille).

o   Urgence sanitaire

-          Le protocole sanitaire s’applique Ă  l’ensemble de la communautĂ© scolaire

-          Les parents sont responsables de la prĂ©sence de leurs enfants Ă  l’école, en cas de fièvre ils doivent les garder Ă  la maison.

-          Les règles de distanciation physique ne sont pas obligatoires si elles ne sont pas matĂ©riellement possibles. Elles ne s’appliquent pas en espace extĂ©rieur.

-          Les gestes barrières :

o    Lavage des mains.

o   Port du masque :

pour tous les personnels, en espace clos et en espaces extĂ©rieurs : en prĂ©sence des enfants, des familles ou des collègues. La notion de distance n’est plus retenue, l’obligation est constante.

Une distribution de masques sera effectuĂ©e avant la rentrĂ©e pour les personnels de l’Éducation Nationale : des masques chirurgicaux pour les personnels vulnĂ©rables,  des masques lavables pour les autres. A une question de l’UNSA concernant les masques transparents annoncĂ©s ce matin Ă  la radio par le ministre pour des enseignants dĂ©signĂ©s (maternelle, CP,…), le DASEN rĂ©pond attendre les suites de cette annonce.  Par ailleurs, des personnels particuliers ont Ă©tĂ© et seront Ă  nouveau Ă©quipĂ©s de visière, surblouse, gants, lorsque la situation le justifie, en particulier les AESH en proximitĂ© immĂ©diate de l’enfant accompagnĂ©.

Les masques sont obligatoires pour les élèves au collège et au lycée, déconseillés en élémentaire et proscrits en maternelle.

o   L’aĂ©ration des locaux reste primordiale (docteur Hurdequin).

-          Modification de la limitation des brassages : ils ne sont pas interdits. L’organisation doit ĂŞtre faite de façon Ă  limiter les croisements importants entre  groupes.

-          Le protocole de nettoyage s’applique toujours.

-          Le partage du matĂ©riel est possible, ainsi que l’utilisation des jeux de cour.

-          Un plan de communication dĂ©taillĂ© sera fourni, Ă  destination des parents.

Réponses aux questions des représentants du personnel

-          Accueil des Ă©lèves de petite Section le jour de la rentrĂ©e : entrĂ©e des parents dans l’école ? RĂ©flexion Ă  ce sujet cet après-midi en conseil d’IEN.

-          Utilisation des locaux HTS autorisĂ©e par la mairie : oui, retour Ă  la situation ordinaire, si convention et nettoyage / dĂ©sinfection, sous la responsabilitĂ© de la commune.

-          Qui dĂ©cide d’une fermeture en cas de symptĂ´mes ? C’est le prĂ©fet qui ferme l’école (pas le maire).

-          Conduite Ă  tenir en cas de symptĂ´me, par Mme le docteur Hurdequin (Ă©lĂ©ments recueillis lors d’une rencontre mardi entre le rectorat et l’ARS) 

o    le numĂ©ro unique existant ne doit ĂŞtre appelĂ© qu’en cas de test positif.

o   Si symptĂ´mes, prĂ©venir le mĂ©decin scolaire et l’infirmière de secteur.

o   Pour la procĂ©dure, le contact tracing, c’est l’ARS qui gère.

o   Lorsqu’il y a suspicion pour un enfant, il reste Ă  la maison en attendant les rĂ©sultats du test. Les autres Ă©lèves sont en classe.

o   Lorsqu’un enfant a eu des symptĂ´mes, le mĂ©decin Ă©tablit ensuite un certificat de non contre indication (pas un certificat de non contagion) : communication de l’ordre des mĂ©decins aux mĂ©decins du dĂ©partement.

o   L’accueil des enfants vulnĂ©rables est de droit, il n’y a pas lieu que l’école demande un certificat mĂ©dical Ă  la famille.

o   Mme Hurdequin relaie un constat donnĂ© par le ministère : l’école n’est pas un lieu de contamination.

o   Autre remarque de Mme Hurdequin : il y a beaucoup moins de contagion Ă  l’extĂ©rieur que dans les lieux clos.

-          Gestion des adultes (parents) : protocole du ministère du travail pas encore sorti, il pourra ĂŞtre une indication.

-          RentrĂ©e : parents devant l’école ? Le port du masque en dehors de l’enceinte scolaire n’est pas du ressort de l’école.

-          Échelonnement possible de la rentrĂ©e ? Oui sur une matinĂ©e, non pour un report Ă  un autre jour.

-          Port du masque des parents Ă  l’intĂ©rieur de l’école obligatoire. PrĂ©voir une signalĂ©tique. Dispositif de repli en cas de refus de port de masque : appeler le maire.

-          L’UNSA demande qu’un texte identique pour tout le dĂ©partement, valable dans toutes les circonscriptions, soit publiĂ© pour indiquer aux directeurs ce qui doit ĂŞtre fait. Le DASEN rĂ©pond que c’est l’objectif du plan de communication, qui sera prĂŞt pour la prĂ© rentrĂ©e. Par ailleurs, une FAQ sera produite.

-          En cas de reconfinement, un plan de continuitĂ© pĂ©dagogique est proposĂ© sur EDUSCOL, qui sera Ă  adapter par chaque Ă©cole. Il contient  toute une sĂ©rie de fiches.

-          DASEN : le recours Ă  un ENT serait utile. ECLA a Ă©tĂ© testĂ© dans 2 Ă©coles du dĂ©partement l’annĂ©e dernière.  Un Ă©change avec les maires pour l’acquisition de ce type de logiciel est Ă  rĂ©flĂ©chir. Les Ă©tats gĂ©nĂ©raux du numĂ©rique seront un outil de dialogue et d’idĂ©es.

-          Internat : recrutement par le Conseil RĂ©gional de 200 personnes pour le nettoyage.

-          Date de rentrĂ©e des Ă©lèves dans le second degrĂ© : tous les Ă©lèves doivent rentrer le 1er septembre (consigne du DASEN). Le DASEN rencontre demain les chefs d’établissement.

-          Temps de concertation pour mettre en Ĺ“uvre de la continuitĂ© pĂ©dagogique dans les Ă©coles : cela doit se faire au sein des 108 h. L’enjeu est de ne pas ĂŞtre dĂ©bordĂ© par la situation.

-          Question concernant la possibilitĂ© de tĂ©lĂ©travail ponctuel pour les directeurs ne disposant pas d’un bureau, dans le contexte actuel d’utilisation de tous les locaux disponibles par des groupes d’élèves (travail rendu difficile et peu productif, bruit, …) : le DASEN le refuse, arguant que la prĂ©sence du directeur est symbolique. Il appelle Ă  se rapprocher des communes.

-          Chant : en attente de consignes.

-          Conditions de la rentrĂ©e :

o   DASEN : prise en compte des Ă©lèves tels qu’ils sont, leurs besoins. Remise Ă  l’étrier des Ă©lèves qui ont Ă©tĂ© coupĂ©s de l’école.

o   Heures sup dans le second degrĂ©.

o   Dans le 1ER degrĂ©, renforcement des fondamentaux. Attention d’éviter le travers de ne travailler que les maths et le français. Importance de l’accompagnement des Ă©lèves.

o   DASEN : a bien conscience que ce contexte sanitaire occupe cette rentrĂ©e.

 
 
 
 
ALC