SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
Concertations retraites : des propositions 100% UNSA
Article publié le mercredi 22 janvier 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Dans le cycle de concertations sur le minimum contributif et les transitions, l’UNSA a développé auprès du secrétaire d’État aux Retraites un certain nombre de solutions supplémentaires.

 

Fidèle Ă  sa stratĂ©gie depuis l’ouverture du dossier « rĂ©forme des retraites Â», l’UNSA cherche Ă  obtenir, pour les salariĂ©s, toujours plus de garanties, de compensations, d’avancĂ©es et de moindres reculs.

 

Ainsi, concernant les salariĂ©s dont la carrière se dĂ©roulera Ă  cheval sur les deux systèmes de retraite, l’UNSA avait dĂ©jĂ  acquis le principe que 100 % des droits du rĂ©gime actuel soient conservĂ©s.
Restaient à examiner les mécanismes concrets traduisant ce principe. L’UNSA a proposé un mode de calcul le plus favorable possible, applicable aux salariés du privé comme du public. Ceci afin de s’assurer que la pension future sera la plus élevée possible et que les salariés relevant de la période de transition ne soient ni punis, ni perdants.

 

Le gouvernement avait dĂ©jĂ  proposĂ© que le minimum contributif (c’est Ă  dire le montant de retraite le plus faible perçu par les travailleurs) soit portĂ©, pour une carrière complète, Ă  85 % du SMIC en 2025, contre 702 € aujourd’hui avec une Ă©tape Ă  1000 € dès 2022.
L’UNSA a demandĂ© que cette mesure soit Ă©tendue aux carrières Ă  temps partiel. Par ailleurs, nous avons exigĂ© qu’une trajectoire portant ce minimum Ă  100 % du SMIC soit construite.

 

De plus, concernant les aléas de vie se traduisant par une baisse de revenus (décès du conjoint, incapacité de travail ou invalidité), en complément de la réversion, l’UNSA a demandé que l’assurance prévoyance, en partie financée par l’employeur, soit étendue à l’ensemble des salariés du public comme du privé.

 

Avec ces nouvelles propositions publiques, loin de celui des postures ou de la résignation, l’UNSA fait le choix résolu du syndicalisme de solutions.

 

Le 17 janvier 2020,

Laurent ESCURE
Secrétaire Général de l'UNSA

 
 
 
 
ALC