SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 66 79 25 79 - 71@se-unsa.org

 
Ajustement carte scolaire en CDEN du 14 juin
Article publié le vendredi 14 juin 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce dernier CDEN de l'année scolaire s'est ouvert en présence du Dasen, des représentantes du Président du Conseil Départemental.

L'Unsa Education a fait une déclaration qui reprend les travaux de la Commission Mixte Paritaire sur la Loi pour une école de la "Confiance".

En ouverture de la sĂ©ance, le DASEN, en rĂ©ponse Ă  une question d’un reprĂ©sentant du personnel, indique partager l’émotion provoquĂ©e par le dĂ©cès de Christian Villeboeuf, enseignant  de Vivant Denon (Chalon sur SaĂ´ne) dĂ©cĂ©dĂ© Ă  quelques jours de la retraite. Les enseignants de son Ă©cole qui le souhaitent pourront participer aux obsèques et un accueil pour les Ă©lèves sera organisĂ©.

1)      Rapide bilan du DASEN sur les Ă©lĂ©ments impactant la carte scolaire :

 - 700 Ă©lèves de moins pour la rentrĂ©e, mais maintien des emplois Ă  moyen constant. Le nombre de poste pour 100 Ă©lèves est de 5,95, ce qui est au dessus de la moyenne nationale.  En fĂ©vrier, lors de la phase 1 de la carte scolaire, il y a eu 43 attributions de postes et 34 retraits.

- 8.63 % de moyens de remplacement

- Pour la carte scolaire 2019, il y a eu limitation des attributions et retraits conditionnelles lors de la première phase de fĂ©vrier : 6 mesures conditionnelles, contre 34 en 2018. Des situations nouvelles sont venues s’ajouter Ă  ces 6 cas en attente.

- Le dédoublement des CE1 sera effectif à la rentrée dans toutes les classes en éducation prioritaire qui relèvent de ce dispositif.

- Soutien Ă  la ruralitĂ© : pour les Ă©coles rurales, la carte scolaire a pris en compte leurs spĂ©cificitĂ©s, et les classes Ă   triples niveaux devraient avoir des effectifs infĂ©rieurs ou Ă©gaux Ă  23. Le seuil de fermeture de 3 Ă  2 classes a tenu compte de cet Ă©lĂ©ment.

- Scolarisation des élèves à besoin éducatif particulier : les créations d’Ulis et d’emplois spécialisés se poursuivent, en particulier au collège. L’intégration des élèves d’ULIS est prise en compte, dans la mesure du possible, dans les éléments de carte scolaire des écoles accueillant une ULIS. La création de postes UPEAA permet une meilleure prise en compte des élèves allophones.

- Soutien Ă  la scolaritĂ© obligatoire Ă  3 ans : elle doit permettre de garantir une qualitĂ© affective, pĂ©dagogique et cognitive Ă  tous les enfants.

- PrioritĂ© aux postes devant Ă©lèves : c’est la rĂ©ponse du DASEN au non-remplacement de la conseillère pĂ©dagogique arts visuels. Un poste « mission enseignements fondamentaux cycle 3 Â», qui est crĂ©Ă©, l’est par ce glissement du poste de conseiller pĂ©dagogique arts plastiques, et non sur un poste pris devant Ă©lèves.

2)      Mesures prĂ©sentĂ©es ce jour en CDEN :

 Retrait : Le Creusot Pierre Curie, Romanèche-Thorins, Gergy, St Bonnet de Joux (contrebalancĂ© par une attribution).

Ajout d’une mesure de retrait sur Le Creusot La Pépinière, suite aux effectifs inscrits.

Retraits annulĂ©s : Gueugnon Les Gachères, Le Creusot Sud Michelet, Demigny, St Germain du Bois, RPI St Usuge Vincelles, RPI Genouilly Germagny

Retraits conditionnels Ă  voir en septembre : Chalon Vivant Denon, Perrecy les Forges

Attributions : Le Breuil Les PrĂ©s Calards, Epervans, Gourdon, Ouroux-sur-SaĂ´ne, St Albain, St Bonnet de Joux (SEM3), St RĂ©my Lucie Aubrac

Attributions Ă  suivre en septembre : RPI Bruailles/Ste Croix, Chalon Bourgogne, Digoin Le Launay maternelle, Mâcon Grand Four, Mâcon Vincent Auriol

Pas d’attribution à Fragnes – La Loyère

3)      Point sur l’ ASH

-  Indication du DASEN : 20 PIAL (PĂ´le inclusif d’accompagnement localisĂ©) vont ĂŞtre mis en place dans notre dĂ©partement Ă  la rentrĂ©e 2019 : 12 en collège, 2 en circonscription et 3 en lycĂ©e professionnel. Leur  mise en place  pourrait permettre de crĂ©er un vivier d’AESH pour permettre le remplacement des AESH absents. M. Maciau prĂ©cise que les PIAL correspondent Ă  une logique de meilleure inclusion par la mutualisation, qui nĂ©cessite une nouvelle organisation.

-  Actuellement, 30% des Ă©lèves accompagnĂ©s ont une notification mutualisĂ©e. Ceci est du ressort de la MDPH.

- Il y a actuellement 998 AESH dans le département.

- Un travail est en cours avec les municipalités, pour permettre aux AESH d’intervenir sur le temps périscolaire, afin d’avoir à la fois une meilleure prise en charge des enfants et une augmentation des salaires des personnels.

- Pour une meilleure professionnalisation, les AESH seront Ă  partir de cette annĂ©e recrutĂ©s sur un contrat de 3 ans, renouvelable une fois avant « Cdisation Â».

- L’UNSA demande que les personnels AESH ne puissent pas être nommés sur 3 sites, comme cela a été le cas pour quelques personnes cette année. Le DASEN répond que les services seront attentifs à l’éviter dans la mesure du possible.

4)      Rythmes scolaires

A la rentrée, 10 écoles supplémentaires passent au rythme de 4 jours. 10 écoles du département resteront à 4,5 jours. 99,21% des élèves seront à 4 jours.

 


   DĂ©claration Unsa Educati   
(155.5 ko)
 
 
 
 
ALC