SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
CTSD de bilan de rentrée 11 octobre 18
Article publié le jeudi 11 octobre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 1er CTSD de l'année a eu lieu le jeudi 11 octobre 2018.

Vous trouverez des éléments importants sur les REP, les brigades, les moyens, la direction, la ruralité dans nos questions/réponses en pièce jointe et dans la déclaration préalable.

Le Dasen, l’adjointe au Dasen, la Secrétaire Générale étaient présents, ainsi que 4 inspectrices, 12 représentants du personnel, 5 personnels de l’administration dont le nouveau chef de la DOS.

1) Déclaration préalable de l'Unsa Education et deux autres organisations syndicales. A lire en pièce jointe, la déclaration de l'Unsa. Le DASEN a répondu à quelques points des déclarations, déclarant que les réponses aux autres questions seraient abordées au cours de l'ordre du jour.

- Concernant les élèves allophones : Les effectifs augmentent, mais des moyens avaient été mis en place lors de la carte scolaire 2018 (Attribution d'un poste et de deux demi-postes dans le premier degré). Pour le DASEN, actuellement, il n'y a pas saturation des dispositifs, car il est prévu 15 élèves maximum par groupe, pas 15 élèves par classe. Une enveloppe peut permettre un ajustement dans le secondaire, si des élèves allophones arrivent dans des collèges sans UPEAA. Dans le premier degré, une adaptation a été mise en place à Autun pour permettre que les interventions en UPEAA se fassent sur plusieurs écoles. Si nécessaire, cette souplesse sera étendue ailleurs, en fonction des besoins identifiés par les IEN. (Question UNSA Éducation).

- Le DASEN justifie les évaluations CE/CE1 par le "souci d'avoir un enseignement efficace et un réajustement de l'offre pédagogique des écoles".

- Concernant les CP dédoublés : les élèves en CP dédoublé représentent 4% des enfants de CP du département. Selon le DASEN, le travail mené avec les CP dédoublés a vocation à être ensuite diffusé dans les autres écoles. (Question UNSA Éducation).

2) Bilan de la rentrée dans le premier degré

- Effectifs à la rentrée 2018: perte de 487 élèves à cette rentrée : 108 élèves de moins que prévu, mais diminution d'effectif. La perte sur 5 ans a été de 2000 élèves.

- Le P/E (nombre d'enseignants pour 100 élèves) est de 5,85. Mais ce rapport inclut tous les personnels enseignants, y compris les brigades, personnels de pilotage... Dans notre département, 84% des enseignants du primaire sont dans une classe.

Moyenne maternelle : 22,16 (20,45 en REP)

Moyenne élémentaire : 21,81 (17,16 en REP)

Pour le DASEN, une différenciation de l'allocation des moyens a été effectuée, y compris pour la ruralité.

- 4 postes de brigade ont été créés dans le département.

- Plan mathématiques : 2,5 emplois sont consacrés à ce plan, pour un travail dans des territoires expérimentaux (circonscriptions de Chalon et de Louhans). L'IEN de Louhans a une mission concernant le déploiement de ce plan mathématiques. A terme, il concernera toutes les circonscriptions.

- Concernant la ruralité, une convention cadre départementale va voir le jour. Elle aura une déclinaison avec des conventions locales, et permettra aux maires d'indiquer leurs perspectives et leurs propositions. Cela permettra une approche différencié de l'attribution des moyens. (Avis du SE Unsa : Cette convention permettra aussi à notre département de se voir allouer des postes supplémentaires).

- L'adjointe au DASEN insiste sur la nécessité d'avoir suffisamment de remplaçants pour pouvoir avoir des actions de formation pendant le temps scolaire.

- Animations pédagogiques en présentiel : une par an et par enseignant, pour permettre des grands regroupements. Le temps annoncé en présentiel étant de 9h, quid des 6 h restantes ? Pour le DASEN, ce seront des formations de proximité ne donnant pas lieu à défraiement.

- Conseil école/ collège : il ne s'agit pas de formation, mais de concertation... pas d'ordre de mission, donc pas de remboursement !

Une formation des enseignants directeurs par intérim serait souhaitable.

- L'enveloppe des circonscriptions est globalisée cette année, pour les besoins des équipes de circonscription et pour les RASED. Le budget départemental est inchangé, mais les enveloppes par circonscription ont été réajustées. (Question UNSA Éducation).

Un groupe de travail en amont du CTSD carte scolaire sera programmé. (Cela est une bonne nouvelle, puisqu’il n’y en avait pas eu l’an dernier).

3) Bilan de la rentrée dans le second degré

rentrée 2018 : - 16,9 ETP rendus

-rappel calcul DHG :

dotation structurelle (divisions virtuelles, remontées par chef d'établissement) x 29

+ dotations complémentaires (ULIS, …)

+ dotation qualitative selon IAD (5 critères : taux CSP d&favorisées, d'élèves boursiers,

d'élèves en retard à l'entrée en 6°, quartier classé politique de la ville et indice ruralité)

= une valeur

→ 7 collèges REP + Doisneau + Epinac

→ 18 collèges dont IAD au dessus de moyenne départementale

→ 24 collèges dont IAD sous la moyenne départementale

-dispositif devoirs faits : l'objectif est 4h/semaine pour les élèves qui en ont le plus besoin. En« mesure de la capacité à répondre aux besoins spécifiques de tous ».

4) Réponse aux questions diverses de l'UNSA

cf document en pièce jointe


   Questions/Réponses Unsa    
(363.7 ko)
   Déclaration UNSA Educ   
(646.7 ko)
 
 
 
 
ALC