SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
CTSD bis
Article publié le mardi 23 juin 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Deuxième réunion : aucune modification par rapport au précédent CTSD du 11 juin... Les mesures proposées ont été maintenues.

Il ne reste que 6 emplois créés pour la brigade de remplacement.

Nous avons fait la déclaration ci-dessous:

Monsieur l’Inspecteur d’académie, Mesdames, messieurs les membres du CTSD

Il n’est pas habituel de refaire une déclaration dans la configuration d’un CTSD de repli mais notre ordre du jour et notre actualité locale me conduisent à le faire aujourd’hui…

Nous nous retrouvons pour que vous nous présentiez un nouveau projet de carte scolaire après notre vote négatif du 11 juin. Au cours du précédent CTSD, vous avez confirmé 10 ouvertures sur 12 écoles qui étaient à suivre et vous avez renoncé à retirer 15 emplois sur 26 écoles en situation de blocage. Ces mesures-là pouvaient emporter notre approbation, mais vous n’avez pas pris en compte d’autres situations pour lesquelles aucun changement n’a été opéré… De plus vous avez également annulé des attributions d’emplois faites en avril, à Digoin en particulier, et vous avez fermé une classe à la Roche Vineuse, sans tenir compte du vœu des organisations syndicales. Ces décisions étant connues après  la saisie des vœux des enseignants au mouvement, elles  pénalisent les collègues concernés, tant ceux qui ont muté que ceux qui attendaient une amélioration et elles ont généré des réactions en chaine.  Vous avez également refusé une ouverture à Prissé où la maternelle va compter 28 à 29 élèves par classe en septembre. Nous vous demandons à nouveau de revoir cette situation.

La prochaine CAPD n’ayant lieu que dans deux semaines, vous me permettrez d’exprimer quelques interrogations concernant les mutations départementales et inter-départementales. Nous n’avons pas pu avoir de votre part la liste, ni même le nombre de titulaires de secteurs. Concrètement 219 postes ont été ouverts à la phase d’ajustements dont 45 ETP sont réservés à des stagiaires. Cela correspond-il aux personnels qui restent à nommer ? Considérant que de nombreux collègues n’ont pu obtenir la quotité de temps partiel souhaitée, pour assurer la continuité du service,  et que d’autres attendent désespérément  un exéat, nous espérons que vous leur répondrez favorablement si le contexte le permet… Pour la composition des postes fractionnés dont nous avons eu connaissance ce matin, nous avons constaté des défauts, ou des failles qui auraient pu être évités. Les postes existants ont été souvent défaits, les fractions d’une même école ou d’un même RPI sont parfois dans deux postes différents, ce qui ne plaide pas pour la cohésion d’une équipe… Le SEUNSA souhaite être consulté en amont, comme cela a pu être le cas il y a quelques années, afin de proposer le cas échéant quelques correctifs pour une amélioration des dispositifs. Nous avons déjà demandé un groupe de travail ou un envoi préalable des documents nous permettant cette démarche

Sylvie DESCOMBES

 
 
 
 
ALC