SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 68 48 80 44 - 71@se-unsa.org

 
Adieu les AVS, bienvenue aux AESH
Article publié le vendredi 25 juillet 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

À la rentrée 2014, il n’y aura plus d’AVS mais des AESH ( Accompagnants des élèves en situation de handicap).

Cette nouvelle appellation est l’aboutissement de la réflexion sur la professionnalisation des accompagnants, engagée en août dernier. La circulaire de cadrage du nouveau décret, qui a été envoyée aux recteurs, nous a également été transmise (voir PJ).

Ce qu’il faut retenir

- Sont concernés par cette nouvelle fonction :

  •  les AED/AVS actuellement en poste qui récupèreront leur ancienneté
  • les CUI ayant exercé pendant au moins deux ans en tant qu’AVS

- Les CDD peuvent être conclus pour une durée maximale de trois ans, renouvelables deux fois.

- Un diplôme professionnel devrait être mis en place dès l’année prochaine.

- Après six années de services effectifs, les AESH sont reconduits à travers un CDI, qui ne peut modifier les quotités de service.

- Les AESH en CDI bénéficieront d’un entretien professionnel au moins tous les trois ans. Les CDD, eux, s’y soumettront la première et la cinquième année, avant le passage en CDI.

- La rémunération fera l’objet d’un réexamen tous les trois ans. L'indice de départ est 311 (1440 euros bruts), l’indice plafond 363 (1680 euros).

- Les AESH suivront une formation d’adaptation à l’emploi et devront obtenir le diplôme professionnel, soit en suivant une formation spécifique, soit par la VAE.

- Les années effectuées en tant que CUI ne sont pas comptabilisées pour l’obtention d’un CDI.

On s’y attendait, c’est une réforme décevante et loin de l’objectif premier : créer un vrai métier, avec une réelle perspective de carrière. C’est pourquoi l’UNSA a voté contre ce texte lors du dernier CTM.

Certes, obtenir un CDI est une garantie supplémentaire non négligeable, mais les AESH ne diront pas pour autant au revoir à la précarité : il faudra bien six années de CDD avant d’obtenir un CDI avec un salaire médiocre et, pour la majorité, à temps partiel. Autre point d’achoppement : rien n’est mentionné concernant la prise en charge du périscolaire. Nous insisterons pour que les missions des AESH ne s’arrêtent pas aux portes de l’école, afin que les enfants en situation de handicap puissent bénéficier d’un accompagnement sur toutes les activités (comme le préconisait le rapport Komites).

Les nouveaux contrats seront donc mis en place dès la rentrée. Si vous vous posez des questions sur votre renouvellement sur un contrat d’AESH, n’hésitez pas à nous contacter.

Un mémo spécial AESH  sera bientôt disponible. Vous voulez le recevoir ? Un petit mail suffit avec votre adresse postale et votre département d'exercice : non-titulaires@se-unsa.org

Consulter le décret AESH

 

 

 
 
 
 
ALC