SECTION SE-Unsa du HAUT RHIN - 13 RUE DE LUCELLE - BP 43069 - 68062 MULHOUSE CEDEX
Tél. 03 89 45 12 17 - Por. 06 23 47 33 12 - 68@se-unsa.org

 
T1 ET T2 : TIREZ PROFIT DES VISITES ! NE LES SUBISSEZ PAS !
Article publié le vendredi 21 décembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Cadrage des visites des T1

Les T1 sont tou.te.s des enseignant.e.s qui ont été validé.e.s, à l’issue de leur année de stage, pour obtenir leur titularisation.

Même si, lorsqu’elles/ils étaient PES, certain.e.s ont pu se retrouver en difficulté, il n’est pas concevable qu’elles/ils aient un traitement particulier, d'office, cette année.

Le nombre de visites effectuées par les conseiller.e.s pédagogiques doit être, à nos yeux, le même pour tous.

Un nombre accru de visites, loin d’améliorer la formation initiale, pourrait avoir l’effet inverse, tant ces visites peuvent pour, certain.e.s, se révéler stigmatisantes, mais aussi anxiogènes. Mettre trop de pression sur ces entrant.e.s dans le métier risque de se révéler totalement improductif.

Nous en avons fait part à M. Venck, l'IEN adjoint à la DASEN et lui avons fait la proposition consistant à faire preuve de la plus grande souplesse possible : c'est à chaque collègue entrant dans le métier d'évaluer ses besoins en formation et à formuler le souhait d'un éventuel renforcement de l'accompagnement.

Ainsi, un collègue qui a été amené à passer devant le jury de certification (à cause, par exemple, d'un avis réservé de l'IEN qui a procédé à sa visite de certification) ne se retrouve pas forcément en difficulté pour sa première année de titularisation.

Et à l'inverse, un·e autre collègue pour qui l'année de stage s'est déroulée au mieux, peut tout aussi bien devoir faire face à des difficultés sur le poste qu'on lui a attribué.

C'est en laissant chaque collègue estimer ses besoins en formation, qu'on renforce la confiance des personnels vis à vis de leur hiérarchie.

Cadrage des visites des T2

Cela n'a échappé à personne, le protocole PPCR est entrée en vigueur...

Cela aurait théoriquement dû avoir un certain nombre de conséquences...

Pourtant, dans certaines circonscriptions, des inspections  sont encore prĂ©vues pour les T2... et ce sont le document de rĂ©fĂ©rence de l'entretien et  la grille de compĂ©tence du compte-rendu de rendez-vous carrière qui sont utilisĂ©s.

Nous réfutons cette appellation qui selon nous doit être réservée au rendez-vous de carrière dans le cadre du PPCR.

Les T2 sont encore en pĂ©riode de formation initiale, nul besoin d'exercer sur eux une pression dĂ©stabilisante. Les conseils formateurs et la bienveillance sont certainement les garants de leur futures rĂ©ussites. 

Et les rapports de visites ? 

Sur le même sujet, nous avons également largement évoqué nos interrogations à propos des rapports écrits effectués après les visites dont bénéficient ces jeunes collègues :

  • Sont-ils systĂ©matiques ?
  • Sont-ils systĂ©matiquement transmis aux T1 et T2 visitĂ©.e.s ? Si oui, de quelle manière ? Sous quels dĂ©lais ?
  • Lorsque c'est un·e conseiller·e pĂ©dagogique qui effectue la visite, l’IEN de circonscription en est-elle/il destinataire ?

Le SE-UNSA 68 rappelle que les préconisations, les conseils doivent avant tout profiter aux T1 et T2.

Le SE-UNSA 68 s'oppose fermement Ă  ce que des rapports Ă©crits soient conservĂ©s, pour mĂ©moire, au sein de chaque inspection.

Ils n’ont lĂ©gitimement pas Ă  ĂŞtre intĂ©grĂ©s au dossier personnel des collègues. 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir