SECTION SE-Unsa du HAUT RHIN - 13 RUE DE LUCELLE - BP 43069 - 68062 MULHOUSE CEDEX
Tél. 03 89 45 12 17 - Por. 06 23 47 33 12 - 68@se-unsa.org

 
GT préparation mouvement du 21-11-2017
Article publié le samedi 25 novembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

PrĂ©ambule : avancement d’échelon pour l’annĂ©e scolaire 2017-2018

o   Le ministère de l’Education nationale prĂ©conise de prendre en compte, pour la dernière fois en cette annĂ©e transitoire, la note dĂ©tenue par les enseignant.e.s promouvables.

o   Les organisations syndicales sont sollicitĂ©es afin qu’elles donnent leur avis sur l’opportunitĂ© de maintenir les bonifications pour notes anciennes.

o   Suivant scrupuleusement ses mandats maintes fois rĂ©itĂ©rĂ©s au cours des derniers congrès, le SE-UNSA ne prend pas part Ă  ce dĂ©bat, expliquant l’impĂ©rieuse nĂ©cessitĂ© de dĂ©connecter enfin l’avancement de carrière de l’évaluation des personnels.

PrĂ©paration de la circulaire fixant les règles appliquĂ©es pour le mouvement intra-dĂ©partemental 2018 :

  • Pour commencer cette prĂ©paration du mouvement 2018, M. Riber, l’IA adjoint de la DASEN, prĂ©sente les dernières statistiques en sa possession, parmi lesquelles :

-  Les prioritĂ©s mĂ©dicales

Elles se concentrent essentiellement sur le nord du département et ce, depuis plusieurs années.

-  10% des 1319 participant.e.s au dernier mouvement dĂ©partemental, celui du printemps 2017, bĂ©nĂ©ficiaient d’une prioritĂ© (soit une prioritĂ© dite carte scolaire, soit une prioritĂ© mĂ©dicale)

- 45% de ces participant.e.s étaient contraint.e.s d’effectuer au minimum un vœu, puisqu’elles/ils n’étaient pas titulaires de leur poste.

-  Sur les 500 collègues obtenant un poste, c’était, pour 86%, après avoir effectuĂ© un vĹ“u prĂ©cis

-  Des dĂ©sĂ©quilibres consĂ©quents sont remarquĂ©s chaque annĂ©e : il y a environ deux fois plus de vĹ“ux se portant sur des postes d’adjoint.e.s (en Ă©cole maternelle ou en Ă©cole Ă©lĂ©mentaire) que de postes rĂ©ellement vacants Ă  pourvoir. Le ratio offre/demande s’inverse pour tous les autres types de postes (postes de direction, de remplaçant.e, en ASH, en allemand…)

-  Plus de 50 % des vĹ“ux effectuĂ©s le sont sur les circonscriptions du nord du dĂ©partement (environ deux fois plus que le pourcentage de postes vacants) et un peu plus d’un tiers au centre.

  • Il apparaĂ®t nĂ©cessaire d’injecter une plus grande quantitĂ© de postes dès la première phase du mouvement, afin de permettre Ă  un plus grand nombre de collègues d’y ĂŞtre titularisĂ©.e.s Ă  titre dĂ©finitif.
  • Comme cela se fait dans un grand nombre d’autres dĂ©partements, M. Riber Ă©met l’hypothèse de crĂ©er une centaine de postes de titulaires de secteur (TS) pour l’ensemble des 15 circonscriptions. Si cette proposition Ă©tait retenue, un.e enseignant.e obtenant ce type de poste serait certain de rester dans la circonscription qu’elle/il a choisie, mais serait amenĂ© Ă  n’effectuer que des complĂ©ments de temps partiels qui pourraient ĂŞtre modifiĂ©s chaque annĂ©e par l’IEN. Les affectations sur ces postes de TS s’effectueraient lors de la 1ère phase du mouvement. L’attribution des jumelages de fractions de postes se ferait au barème, après consultation des membres de la CAPD.
  • Une des consĂ©quences pourrait ĂŞtre la suppression Ă  plus ou moins longue Ă©chĂ©ance de la phase des maintiens.
  • Autre point important Ă  rĂ©gler, le nouveau barème. Après la suppression de la note, ne subsisteraient que l’AnciennetĂ© GĂ©nĂ©rale des Services et le nombre d’enfants Ă  charge (âge Ă  dĂ©finir). On craint qu’il y ait beaucoup d’ex-aequo Ă  dĂ©partager. On pourrait profiter de cette petite rĂ©volution pour prendre en compte des situations particulières, comme lors des permutations inter-dĂ©partementales :

- la sĂ©paration des conjoints : points de bonification pour les collègues sĂ©parĂ©s du lieu d’exercice de leur conjoint de plus de 50 ou 60 km.

- la valorisation de la stabilitĂ© au sein d’une Ă©quipe pĂ©dagogique : des points pourraient ĂŞtre attribuĂ©s après 3 ou 5 annĂ©es dans la mĂŞme Ă©cole

§  …

  • Proposition de Mme Forget (IEN ASH) : sortir du mouvement les collègues qui sont nommĂ©s sur certains postes ASH sans avoir la « bonne Â» option. Instauration d’une sorte de prioritĂ© 6 pour ces personnes Ă  titulariser. Maintenir (et Ă©ventuellement titulariser) les enseignants rĂ©fĂ©rents sur les postes spĂ©cialisĂ©s qu’ils occupent, dans la mesure oĂą ces personnels s’engagent Ă  passer le CAPPEI.

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir