Retour à l'article normal

SE-UNSA 66


 Par SE-UNSA 66
 Le  dimanche 1er avril 2018

L’école obligatoire à 3 ans : le SE-Unsa interpelle le comité départemental de l’Education Nationale

 

Lors de l'ouverture des assises de la maternelle le Président de la République a annoncé que la scolarité obligatoire débuterait désormais à trois ans. Pour le SE-Unsa qui porte cette revendication depuis de nombreuses années, cette décision reconnaît et sécurise enfin le rôle de l'école maternelle pour tous les enfnats dès la petite section.

Il faut maintenant que les pouvoirs publics,état et collectivités, concrétisent cette reconnaissance par des meusres organisationnelles et pédagogiques,pour que l'école maternelle puisse participer pleinement au développement sensoriel,moteur,cognitif et social de chaque enfant. Pour le SE-Unsa,ces assises de la maternelle marquent bien le début d'un travail qui devra conforter et consolider une école maternelle bienveillante,sans pression excessive et attentive aux besoins de chaque enfant.

En ce sens,pour l'UNSA Education il faut améliorer les équipements matériels, accroître la formation de tous les personnels et diminuer les effectifs par classe. Nous rappelons certains taux d'encadrement après les fermetures actées par le Comité technique du 16 mars 2018 : à Ludovic Massé REP+, 26.5 élèves par classe en moyenne, à Pont-Neuf REP+ 26.6, à Anatole France 28.8, à Ille-sur-Têt 27, à Latour Bas Elne 27.5, à pollestres 27.8 et à torreilles 28.

Comme expliqué largement pendant le CTSD, nous aurions souhaité que d'autres pistes soient étudiées afin de mettre en place le dédoublement dans desconditions favorables sans mettre les écoles hors REP en difficulté.

Le président a dit le 27/03/18 "onconstruit une Nation et ona toujours construit une République par l'école", charge aujourd'hui à tous les membres du CDEN, de faire de cette responsabilité partagée une priorité.