SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - Por. 06 70 49 09 50 - 66@se-unsa.org

 
Enfants en situation de danger
Article publié le vendredi 23 mars 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 21 mars, le SE-Unsa 66 organisait une rencontre plurisdisplinaire entre enseignants et membres des associations Avocat défense Enfants et "Il faudra leur dire", associations de défense des droits de l'enfant et de prévention de la maltraitance.

Cette réunion riche en échanges et en informations nous a permis de faire le point sur : la définition de la maltraitance, l'évolution du droit et de la société au regard de la notion d'enfant en danger, le cadre légal des procédures et les perspectives sur le plan de la prévention et de la formation autour de ses questions-là.

Pour le SE-Unsa 66, la formation des enseignants est trop lacunaire et les équipes doivent pouvoir être mieux accompagnées dans la gestion des ces dossiers. C'est une demande que nous portons déjà depuis plusieurs années auprès de l'adminsitration mais nous conitnuerons à insiter tant que les dispositifs d'aide et de soutien aux équipes pédagogiques nous paraîtrons insuffisants. Parce que nos élèves, tous nos élèves, doivent pouvoir évoluer à l'école dans un cadre propice aux apprentissages.

Vous trouverez ci-dessous la circulaire de la DSDEN qui explique dans quel cadre les informations préoccupantes et les signalements doivent être rédigés et envoyés. Les informations préoccupantes doivent être directement envoyées à la Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes au conseil départemental (crip66@cd66.fr
Téléphone. 04 68 85 87 06 ou 04 68 85 86 37) avec copie au service de vie des élèves ( ce.dsden66sve@ac-montpellier.fr) et à l'IEN de votre circonscription. Les signalements sont réservés à la saisine du procureur de la République. Ils doivent être adressés au substitut du procureur de la république par fax ( 0430196218) avec copie à la CRIP, au service de la vie des élèves et à l'IEN de circonscription.

Attention l'information de cet écrit aux familles est obligatoire sauf s'il s'agit d'abus sexuels.

 

 


   Informations préoccupant   
(2.1 Mo)
 
 
 
 
ALC