SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - 66@se-unsa.org

 
Enseignement bilingue catalan
Article publié le jeudi 23 mars 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte-rendu du groupe de travail sur l'enseignement bilingue catalan du jeudi 16 mars 2017

Jeudi 16 mars un groupe de réflexion autour des questions de l'enseignement bilingue catalan dans les Pyrénées-Orientales s'est réuni à la DSDEN.

Etaient présents : les IEN P.Cayre, M.Robert, E.Vaquer, L'adjointe du directeur académique pour les affaires du premier degré Madame Forcheteau, la chef du service des ressources humaines Madame Ract, les CPC Jérôme Vidal et Valérie Agostini ainsi que les représentants des personnels élus en CAPD.

Cette commission se réunissait systématiquement en amont de la carte scolaire. Elle a disparu lorsque les effectifs du bilingue et du monolingue ont été traités séparément. Il nous parait important que ces temps d'échanges soient réinstaurés sans que les représentants des personnels n'aient à en faire la demande.

Trois points de discussion avaient été prédéfinis par l'administration :

1) Un point sur le réseau :

Le département dispose actuellement de douze pôles d'enseignement franco catalan qui débutent à la maternelle et se terminent au lycée.*

Les discussions se sont portées sur les problèmes de report, c’est-à-dire lorsque ce n’est pas la totalité d’une promotion de CM2 qui poursuit dans la filière bilingue du collège.

Les départs vers les collèges privés peuvent être une explication mais il y a aussi un problème lorsque l’élève veut choisir une autre option que le catalan. Pour les IEN le problème majeur de report se situe entre le collège et le lycée. Cela peut s'expliquer par les orientations vers la voie professionnelle.

Nous avons demandé à ce que soit sérieusement étudié la demande du développement de l'enseignement catalan au lycée d'Argelès. En effet la filière bilingue s’arrête au collège. Ceux qui souhaitent poursuivre doivent se rendre au lycée de Céret. Depuis l'ouverture du lycée d'Argelès les trajets pour les élèves qui poursuivent en bilingue à Céret sont très longs puisqu'ils transitent par Perpignan. Le rectorat doit être questionné.

2) L'information aux usagers :

Un document d'information aux familles rédigé par les conseillers pédagogiques nous a été présenté. Il s'agit de bien expliquer aux parents l'engagement dans une filière complète ainsi que les tenants et aboutissants de l'enseignement bilingue.

Ce document devrait être communiqué aux écoles très prochainement. Les directeurs qui animent les réunions avec les parents devront être accompagnés.

Selon les inspecteurs, il est très important en premier lieu que le projet choisi par les parents soit bien expliqué aux élèves. Les effets peuvent être bénéfiques et positifs mais ce choix d'orientation peut aussi se révéler inapproprié.

Pour le SE-Unsa : la filière doit être ouverte à tous. Les élèves en difficulté au sein de la classe bilingue doivent pouvoir trouver le même accompagnement que dans le monolingue. L'accroissement de l'accessibilité au bilinguisme peut passer par le développement de projets communs entre les classes monolingues et bilingues de chaque école : c'est par le biais de cette richesse que seront mises en lumière les pratiques des uns et des autres.

3) Exigences au regard des attendus au niveau linguistique :

Il n'y a pas de textes de cadrage pour les filières à parité horaire concernant les attendus légitimes en fin de cycle 3. L'ensemble des personnes présentes se sont arrêtées sur un niveau A2 et début de B1 pour la fin de la sixième.

La question ne s'est pas posée pour les écoles qui travaillent en immersion jusqu'au début du CM1. Nous questionnerons l'administration très prochainement.

Questions diverses :

Remplacements et postes fractionnés :

Il est de la responsabilité de l'institution que de veiller à ce que le remplacement des collègues du bilingue et/ou leur complément de temps partiel soient assurés par un collègue ayant les compétences pour pratiquer le bilinguisme. Le décloisonnement doit rester une mesure exceptionnelle.

L'administration a reconnu avoir du mal à pourvoir certains postes de remplaçants bilingues qui susceptibles de couvrir des zones très étendues.

Formation continue :

Les sites de mutualisation sont peu connus. Nous souhaiterions les voir étendus et communiqués aux collègues en prenant en compte la contrainte des droits d'auteur. Les collègues du bilingue doivent pouvoir se rencontrer ponctuellement entre équipes du même cycle au sein de la circonscription, par exemple pour mutualiser et échanger. Nous serons attentifs à ce que l'administration rende ces moments possibles.

* les pĂ´les de bilinguisme franco catalan

Thuir : de la GS à la terminale (lycée Maillol, Perpignan).

Rivesaltes : de la MS à la terminale (lycée Maillol, Perpignan).

Elne : de la MS à la terminale (lycée Maillol, Perpignan).

Cabestany : de la PS à la terminale (lycée Maillol, Perpignan).

Argelès-sur-Mer : de la MS à la terminale (lycée de Céret).

Font-Romeu : de la TPS à la terminale (Lycée de Font-Romeu).

Bourg-Madame : classe unique bilingue jusqu'au lycée de Font-Romeu

Ille-sur-Têt : de la maternelle au lycée de Prades.

Prades : de la maternelle au lycée de Prades.

Céret : de la maternelle au lycée de Céret.

Le Soler : de la maternelle au lycée de Céret.

Trois pĂ´les Ă  Perpignan avec les collèges La Garrigole, Jean Moulin et Marcel Pagnol. Tous les Ă©lèves commencent dès la petite section et finissent en terminale au lycĂ©e Maillol. Il y a un gros problème de report entre l’élĂ©mentaire et le collège : près de la moitiĂ© des Ă©lèves du bilingue de CM2 ne vont pas en bilingue en sixième. 

 

 

 
 
 
 
ALC